Hawaii ou l’archipel du BONHEUR.


STYLE DE VIE, Voyages, x / mercredi, mars 23rd, 2016

On dit souvent que l’on termine l’année comme on l’a commencée. Ce dicton en tête et un besoin vital d’avoir un 2016 de feu, je suis partie visiter l’archipel du bonheur : Hawaii. Trois semaines à l’agenda, deux îles au programme : Kauai et Maui.

HANALEI-2

Crédit photo – Marie-Michèle Imbleau

Bien des choses ont muri dans ma tête au cours de ces trois semaines. Le moment où tout a changé, le 20 décembre. Assise sur le sable avec devant moi, le plus beau des couchers de soleil, ma bonne amie à mes côtés et bien sûr, de délicieuses bulles dans mon verre, j’ai creusé un trou. Je l’ai fixé pendant plusieurs minutes et j’y ai mis mes larmes et mon déchirement de 2014-2015.

J’ai enterré ces moments difficiles et j’ai regardé les vagues tout emporter avec une grande sérénité. Je ne suis pas quelqu’un de très ésotérique ou spirituel, mais on m’a dit qu’Hawaii dégageait une énergie particulière, que de ces îles, émanaient une force. C’est la vérité !

À ce moment précis, j’ai décidé de vivre pour vrai. De provoquer les moments de bonheur plutôt que d’attendre qu’ils se construisent d’eux-mêmes et surtout, de profiter du moment présent, profiter de la vie pendant qu’elle passe et de me laisser, parfois, le droit d’arrêter.

IAO VALLEY

Crédit photo – Marie-Michèle Imbleau

Cette petite tranche de bonheur vous donne envie de vous y rendre maintenant ? Voici quelques trucs inscrits à mon journal de bord :

En résumé, on aime Kauai pour sa tranquillité hors du commun et sa beauté déstabilisante. Hanaley Bay et Na pali coast hike sont à inscrire à votre to do list. Marcher sur ces plages : meilleure thérapie au monde ! Ne soyez pas surpris, ici nous avons des écureuils et là-bas ils ont des coqs. Beaucoup de coqs.

Maui, mon véritable coup de coeur. Road to Hana. À faire ABSOLUMENT lors de votre visite. 109 km de routes sinueuses, bordée d’une végétation luxuriante, de chutes à couper le souffle et de plages secrètes à découvrir. Être abreuvé d’autant de beauté et de simplicité ça vous nourrit l’âme ! Une vraie proximité avec la nature, la route, l’amitié et ma musique préférée. Perfection. Le soleil au visage, tu te dis « non, mais quelle chance ! »

Sinon, quelques trucs en rafale :

  • Se louer une voiture, ça vaut la peine !
  • À Hawaii, tout coûte cher… surtout avec notre cher taux de change. Alors, usez de débrouillardise ! Faites des lunchs, apportez des aliments secs dans vos valises, commandez de grosses portions dans les restos et partagez ! Mais, oui, oui, il y a du vin à 8$ qui ne donne pas mal à la tête.
  • Optez pour les auberges de jeunesse – je recommande chaudement le Banana Bungalow et les maisons d’hôtes, plutôt que les hôtels.

Hawaii reçoit mon estampe de qualité et jusqu’à maintenant, 2016 me sourie et me lève son verre !

 

M-M.

marie-michèle imbleau

Publicités

2 réponses à « Hawaii ou l’archipel du BONHEUR. »

Laisser un commentaire