Un lift différent


ÉTATS D'ÂME, x / mardi, mars 29th, 2016

Y’a des matins où on n’aurait pas dû aller travailler. Le genre de journée de marde, pluvieuse pis frette d’automne. En milieu d’avant-midi, on m’a offert un lift. Rien de fou pour la vie bien rangée des gens normaux. Une balade en char. Il n’y a rien de plus banal. Pis, c’est gentil, non, de se faire offrir ça ? Mais, il y a certains gestes programmés du quotidien qui ont plus d’importance que d’autres.

Cette journée-là, un élément anodin, répété par presque automatisme dans la vie des gens normaux, m’a sauvé. Un geste motivé par un simple regard, perdu. Loin.

Y parait que les yeux reflètent l’âme. Qu’il y a toujours une petite étoile, brillante, vivante, s’illuminant encore plus en grand moment de bonheur. Pis, qui, comme elle est apparue, s’éteint. Elle ne ressuscite pas. Pas une chose y vit. Y’a de ces gens où toutes les émotions ressortent par leurs yeux. Ils sont des livres ouverts pour tous. Un buffet à volonté pour les plus vicieux…

Pis, il y a quelques exceptions, comme dans tout… Il y a ces êtres exceptionnels qui savent déchiffrer la misère d’une âme en un seul regard. Ils se sentent concernés. Prennent soin des autres. Ils tendent l’oreille, laissant les choses aller.

Y’a cette avant-midi d’automne, où j’ai croisé un ange comme ça, qui d’un petit coup d’oeil, y a vu toute la misère du monde. La souffrance. La tristesse qui ne prend jamais de repos, qui se glisse partout, sournoisement. En un geste, un sourire, il m’a permis de laisser sortir le trop-plein. De m’effondrer. De laisser tomber mon masque d’usurpatrice du bonheur.

Il sentait que tout foutait le camp dans ma vie. Que la fatigue me submergeait. Que je n’y trouvais plus mes repères! Mais, il ne me jugeait pas. Il a simplement écouté le silence des mots et la lourdeur des pleurs. Pour m’apaiser. Me sécuriser. Pour m’ouvrir les yeux avant qu’il soit trop tard. Pour soulager mes angoisses. Pis quand j’eut fini mon défoulement, il m’a demandé la permission d’aller me reconduire à l’hôpital.

Faire un lift. Chose du quotidien que nous faisons tous les jours. Cependant, il y a certains lifts qui ont plus d’importance que d’autres. Cette journée-là, un élément anodin de la vie m’a sauvé. Une rencontre. Un moment. Une écoute qui a tout changé. Une balade en voiture hors de l’ordinaire. Un apaisement, qui c’est transformé en une résurrection.

V.

Publicités

Une réponse à « Un lift différent »

Laisser un commentaire