Suivre son instinct

D’ordinaire, je prends mes décisions sur le coup de l’impulsivité. Sans mesure, mais non sans convictions. J’utilise une arme de haut niveau : mon  instinct. Quitter un emploi après plusieurs années sans avoir de Plan B ? Je l’ai fait. Pourquoi ? Parce que jamais je ne laisserai une situation dans laquelle je suis malheureuse prendre le dessus sur moi.

En aucun cas, je n’ai voulu être la prisonnière de mes peurs et pour ça, je me dois d’être courageuse, d’être celle qui prend les devants. La fameuse phrase “t’es belle, t’es bonne, t’es capable” prend alors tout son sens.

Résultat ? Chaque fois que j’ai pris une décision sur le coup de l’émotion, c’est tout mon corps qui m’en a remercié.Se jeter dans les bras de l’inconnu avec la conviction que la suite sera meilleure, c’est tout simplement revigorant ! Ce qui m’amène à vouloir approfondir la question de cet instrument que nous avons tous et que nous négligeons trop souvent.

Suivre son instinct est sans aucun doute le meilleur outil et le meilleur remède homemade que nous possédons pour nous recentrer lorsque nous prenons de grandes décisions. Note à soi-même :  Notre instinct, c’est notre boussole. 

fe712b481cf7898c6cefb9cfc8a04e01

Source photo – Pinterest

En plus, c’est gratuit et ça évite de dépenser de petites fortunes en psy. Fait à noter : Les réponses, elles se cachent à l’intérieur de soi.  

Lorsqu’il est temps de mettre un terme à une relation néfaste, notre intelligence intuitive est celle qui nous guide consciemment ou inconsciemment à travers ce choix. Nous pouvons être honnête, même si parfois cela peut être difficile de lâcher prise. Nous nous rendons hâtivement à la conclusion que de laisser tomber ce fardeau est beaucoup moins pénible que de le porter. C’est libérateur et surtout c’est bon pour le moral.

Souvent, nous regrettons de ne pas s’être écoutée avant… Comme notre instinct nous l’avait tant suggéré. Il faut donc  apprendre à se faire confiance davantage puisque notre instinct est également notre guide pratique du bonheur.

En considérant notre instinct comme une force réelle et tangible, nous réglons les équations dont nous faisons face au quotidien de façon beaucoup plus saine et équilibrée. Je me fais donc le cadeau d’avoir confiance en moi.

Au final, suivre son instinct nous apprend quelque chose et heureusement, ce quelque chose est beau. Il nous apprend à affronter la vérité. Il soulève le voile du déni, voire même celui du mensonge. Laisser parler notre instinct veut également dire de retirer cette ouate qui nous protège d’une réalité qui pourrait parfois nous blesser.

Cependant, si nous décidons de regarder les choses telles qu’elles sont, nous nous poussons également à avancer dans de bonnes directions, à hisser les voiles du bon côté du vent. “Est-ce que nous suivons le même chemin ? Est-ce que leurs valeurs sont également les nôtres ?”

Dans l’instinct, se trouve la réplique à ces questions qui selon moi sont importantes. Peut-être faut-il faire face à notre instinct pour vivre plus que l’éphémère et vivre pour de bon le véritable voyage.

À votre boussole!

Je vous souhaite une merveilleuse aventure.

M.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :