La gratitude


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, x / mercredi, avril 13th, 2016

Certains l’ont d’instinct, d’autres la mettent en pratique à un certain moment de leur vie, et d’autres ne la pratiqueront tout simplement jamais.Pourtant, depuis peu, les résultats d’études scientifiques révèlent que la gratitude est porteuse de plusieurs bénéfices sur la santé, le bien-être et les relations interpersonnelles.

La gratitude se définit comme une émotion ou un état, qui résulte de la prise de conscience et de l’appréciation des choses qui sont précieuses et significatives pour nous.

La gratitude peut se présenter sous plusieurs formes : se réveiller le matin, s’arrêter et respirer profondément, apprécier l’odeur du printemps qui se pointe timidement, la caresse du soleil sur notre peau. Prendre conscience de tout le beau qui nous entoure. Se coucher en souriant, comblé/e de la journée qui vient de nous être donnée. Reconnaître la chance que nous avons d’être en santé, d’avoir la famille que nous avons, les ami(e)s que nous aimons, la carrière qui nous passionne,etc.

c’est aussi, voir le positif d’une situation a priori désagréable. Alors que j’étais toute petite, mon père m’a appris ce qu’était la gratitude, et chaque soir je remerciais « Jésus pour la belle vie » (la petite fille que j’étais disais « Osus »). Encore aujourd’hui, le soir avant de me laisser aller dans les bras de Morphée, j’ai ce réflexe de remercier quiconque veut bien m’entendre pour la belle vie que je mène. Je suis très reconnaissante qu’on m’ait inculqué si tôt cette capacité d’apprécier tout ce que la vie a à offrir.

4a6a0e327c669cd23498b3df4cbc438f

Source photo – Pinterest

J’en conviens, tout ça peut avoir l’air bien ésotérique, mais pas besoin d’être chrétien catholique orthodoxe, adepte du pape (et nommez-en) pour être reconnaissant de ce que nous avons. En effet, nul besoin d’orienter notre gratitude envers Dieu, Bouddha, ou en toute autre entité spirituelle. Il s’agit réellement d’une orientation que nous donnons à notre vie, une aisance à identifier et apprécier le positif autour de nous.

Ne me méprenez pas, je suis consciente que tout dans la vie n’est pas joyeux ni n’implique de positif, même à long terme et donc, qu’il est difficile de toujours retirer du bon de toute situation. Je crois que la gratitude se cultive, se travaille mais peut ne pas toujours être facile à mettre en pratique.

Mais au fin fond, je crois profondément que plus nous sommes conscients de ce que nous avons ou de ce que nous sommes en tant que personne, plus la vie nous le redonne. Sous différentes formes.

Cette attitude se pratique partout, à tout moment de la journée, en plus d’être entièrement gratuite. Quoi de mieux que d’adopter une attitude qui fait du bien, qui en plus comporte des bienfaits pour nous et ceux qui nous entourent !

Et vous, pratiquez-vous la gratitude ?

N.

Publicités

3 réponses à « La gratitude »

  1. Je fais le lien entre cet article et celui sur la perfection: pour moi, la gratitude permet de rendre tout parfait, même les moments difficiles; car, comme tu le dis, même les situations désagréables renferment du positif. Pour aller plus loin, je dirais que toute expérience est parfaite pour nous faire évoluer, apprendre et améliorer non seulement nous-même mais aussi ce que nous offrons au monde. Il ne s’agit pas de devenir parfaits mais plutôt de vivre en étant parfaitement humains.

Laisser un commentaire