Apprendre à se connaître


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, x / mercredi, avril 27th, 2016

Je me suis toujours dit que lorsque j’aurai 30 ans, je m’assumerai à 100 %, je serai une femme accomplie, je saurai qui je suis. Je laisse presque 27 Noël derrière moi et je réalise que je ne serai probablement pas la femme que je pensais être à 30 ans.

Je m’étais créé une image de ce que devait être une femme dans la trentaine et je réalise que ce n’était pas une idée réaliste. Devenir une femme adulte, ce n’est pas toujours évident, du moins selon moi. Il y a beaucoup de décisions, de changements, d’évolution. Apprendre à se connaître, reconnaître ce que nous aimons, ce que nous voulons, ce que nous devons faire pour atteindre nos objectifs, c’est l’affaire d’une vie. Et c’est probablement ce qui fait que la vie est belle.

Plus les années passent, plus je me donne du temps pour devenir la meilleure version de moi-même. Il y a bien des choses que j’aimerais être en mesure de faire et d’assumer, mais je réalise que c’est correct de ne pas encore être rendue là dans ma vie. J’essaie de plus en plus de laisser de côté l’opinion des autres et de me concentrer sur la mienne, parce que, on dira ce qu’on veut, des fois, c’est dur de ne pas se laisser influencer.

photo-1457041106502-b6eb79642afd

Crédit photo – Unsplash

Je pense qu’il est important de choisir des modèles réalistes et de ne pas se limiter à un idéal. Il faut apprendre à construire nos propres idéaux et à s’en satisfaire. À force de vouloir être tout à la fois, nous pouvons nous perdre et oublier la personne que nous souhaitons vraiment être. Il faut arriver à définir son propre bonheur et recommencer chaque fois que la définition actuelle ne correspond plus à ce que nous sommes, à ce que nous sommes devenues.

Et vous apprenez vous à vous connaître un peu plus chaque jour ?

K.

Publicités

Laisser un commentaire