Le mode d’emploi du papa parfait

Ha ! Ben non. Ce n’est pas vrai ! Je trouvais seulement ça accrocheur comme titre ! Parce que malheureusement, il n’y en a en pas de guide du papa parfait, sinon ce serait bien trop facile right ?

Et c’est exactement pour ça que j’ai accepté de faire cet article. Parce qu’en le lisant, tu deviendras peut-être le yoda de la paternité… Who knows ? En fait, je veux simplement te donner quelques conseils, ceux que j’aurais voulu connaitre à la première grossesse de ma femme. Oui, parce que c’est à deux que tu l’as fait, alors c’est à deux que tu traverses ça…

Selon ma blonde. Mais encore là, chaque grossesse et chaque bébé sont différents, je vais donc plutôt parler des étapes de la grossesse. Pour faire simple, on va diviser la grossesse en quatre parties : le 50/50, le j’me sens grosse, le caliss j’ai hâte d’accoucher et pour finir le Jour J.

 Le 50/50 

Celle-là, c’est ma préférée de toutes, parce que tu as environ 50 % de chance que ta blonde soit juste lendemain de veille 24/24 et 50 % qu’elle trouve ça facile et que la vie soit bien. Moi… ben nous, nous avons eu le lendemain de brosse pas juste une fois… Ben nonnnnn. Deux fois ! Mon conseil no.1, retient la phrase suivante : oui mon amour. C’est plate à dire, mais nous les hommes, nous avons la partie plaisante. Ça dure 10 minutes, 5 pour les plus pressés, et that’s it. Pour les femmes, il y a 40 semaines qui suivent. Alors soit à l’écoute et dit oui à presque tout (j’ai dit presque, alors il ne faut quand même pas abuser) si tu veux encore te pratiquer à faire des bébés.

Le J’me sens grosse 

Après le troisième mois, la bedaine pop d’un coup… Comme les seins et les hormones.  Un conseil, niaise pas trop avec les hormones. J’ai eu le malheur de l’appeler Hormone Schwarzeneger une fois et je n’ai pas fini de l’entendre (haha, je la ris encore). C’est pendant cette étape qu’elle réalise qu’elle est enceinte. Parce qu’elle s’est regardée dans le miroir toute nue. Oui je sais, tu te dis : Eille la grosse, t’es pas enceinte depuis hier… NE JAMAIS DIRE ÇA À HAUTE VOIX ! Parce qu’après avoir dit ces mots, le sexe va passer après le ménage de ses rapports d’impôts de 1999 dans sa liste de priorités. Alors c’est simple, accompagne-la dans son changement de corps, prends du poids plus qu’elle et surtout n’oublie pas d’être là pour elle. Chaque geste va l’aider à se rendre au jour J.

Le Caliss j’ai hâte d’accoucher

Le sprint final. Le fameux Caliss j’ai hâte. Savais-tu que ta blonde, quand elle a un mini coloc, elle perd environ 30 % de son souffle ? Alors, c’est normal qu’elle soit brulée en attachant ses souliers, mais rassure-la. C’est aussi exactement pendant cette période qu’elle se demande si elle sera une bonne mère. Encore une fois, tu dois la rassurer. Parce que si tu as décidé de faire un bébé avec, c’est que tu jugeais qu’elle en ferait une bonne mère non ? Prends-la donc dans tes bras. Quoi, ça prend des petits bouts cutes dans mon texte, sinon ta blonde ne te le fera jamais lire.  Anyway, pour revenir à ce que je disais, vous ne le saurez pas avant 20 ans si vous avez fait une bonne job ou non !

Le Jour J 

Finalement, le plus beau et le plus stressant jour de ta vie… Ben de vos vies… Le Jour J. En passant, saches que tu vas te sentir d’une impuissance assez impressionnante. Tu es là, à coté de ta blonde, qui force de tout son corps, à lui tenir la main et ta mission : lui donner de la glace de temps en temps. On s’entend que ce n’est pas toi qui fais le gros de la job. Le moment arrive où tu vois ce petit alien qui a poussé pendant 9 mois qui se pointe le bout du nez. Quel moment ! Je ne suis pas un gars sensible, mais j’avoue que ce n’était pas à cause de la poussière que la marée est montée dans mes yeux. Un conseil : rappelle-toi de ce moment, parce que c’est le début de plusieurs. J’arrive au dernier sprint de notre seconde grossesse et je dois dire quelque chose : c’est un énorme défi d’être parents, mais être de bons parents, c’est l’un des plus beaux défis que j’ai eus.

Je pourrais clore mon article ici, mais parce que je suis un gars ben smath, je te donne quelques conseils de plus… Et gratis ! Au début, c’est relativement facile. Ton bébé fait les 3 étapes suivantes en boucle : eat, shit, sleep. Autre que le manque de sommeil, ça va. Viens ensuite les coliques, le perçage de dents et les crises. C’est une des parties où tu trippes moins d’être papa. Mon conseil : ferme les yeux, inspire et expire. Parce que même si tu pognes les nerfs, ça ne changera rien. Et si jamais le bouchon va popper, comme à la lutte, fait un eye contact avec ta partner et SWITCH !

Je vais finir ça sur un dernier petit conseil que j’ai appris à mes dépends. Le guide du papa parfait n’existe pas. Nop. Mais tu peux tout faire pour que ton petit bébé ne manque de rien et qu’il soit heureux. Surtout, profites des moments avec lui, parce qu’ils passent pas mal trop vite à mon goût. Sur ce, bonne chance Big. 

Alex B.

Publicités