Une fraction de seconde…

Toi là. Oui, oui. Toi qu’on aime tant. Fait donc attention à toi. Tsé, quand tu prends la route, soit attentif. Pas parce que je n’ai pas confiance en toi, juste parce que je m’inquiète.

Juin. C’est la saison des partys qui commence. Des bals. De la St-Jean. Des vacances. Des soirées BBQ. C’est aussi la saison des accidents de char. C’est durant ce mois que j’ai perdu des gens que j’aimais. Beaucoup par la fatigue au volant. Par des erreurs d’inattention. Des jeunes. Entre 17 et 30 ans. Des gens avec la vie devant eux.

0f657337bd5eda361061d185ee841d04.jpg

Source photo – Pinterest 

C’est aussi arrivé à mon petit frère. C’est le septième anniversaire de son décès. Il aura à tout jamais 17 ans. Un grand blond aux yeux bleus. Tout le contraire de moi. Je le taquinais quelques heures avant son départ, car il allait fêter la fin de son secondaire en allant à sa première date, ever.

Et, le cauchemar est arrivé. Des gyrophares de police qui illuminent la maison de mes parents vers minuit trente. Mon frère était à l’hôpital, loin de chez moi. Il avait eu un accident de voiture sur l’autoroute 20, dans un embranchement en construction tout près du cinéma de Beloeil.

Pour nous rendre à l’hôpital, nous avons dû passer devant le lieu de l’accident. Le côté conducteur de sa voiture était complètement scrap. Le devant de la semi-remorque aussi. Des policiers partout. Des médias. Déjà.

À l’hôpital, on rencontre le responsable de la police qui a géré l’accident. Les gars avaient vu mon frère vivant. Il était dans un sale état. Quelques minutes plus tard, l’infirmière en chef et l’urgentologue nous annoncent son décès. Hémorragie interne à tous les organes principaux. Au cerveau aussi. Bassin fracturé. Aucun organe n’était bon pour un don.

Pourtant, dans cette salle postopératoire, il avait l’air d’un ange. Son visage quelque peu bleu, sans plus. Il avait l’air si paisible. Son visage était la seule chose qui était intacte chez lui…

Magasiner une urne pour quelqu’un qui n’a même pas débuté sa vie, c’est horrible. Un accident qui aurait pu être évité selon le rapport du coroner. Le manque d’expérience, un lieu en construction et être au mauvais endroit au mauvais moment.

Ça aurait pu être évité, oui. Comme les accidents de plusieurs connaissances qui se sont endormies au volant.

Faque toi là, personne qu’on aime, fait attention. On ne veut pas te perdre, alors si tu as trop bu, que tu es fatigué, bin, ne te gênes pas pour demander un petit coin de divan pour décanter. Et continue ta belle vie ;)

V.

Publicités

Un commentaire sur “Une fraction de seconde…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :