L’après accouchement – Version papa


ÉTATS D'ÂME, STYLE DE VIE, Trucs et astuces, x / lundi, juillet 18th, 2016

Il y a une étape après l’accouchement qui est souvent oubliée par les médecins, les parents ou ami(e)s. J’aime l’appeler « l’après-expulsion ».

Oui, c’est bien beau, tu as un nouveau bébé tout neuf et tout le monde capote bin raide dessus, mais c’est aussi là que tu deviens un papa pour vrai. Parce qu’on va se le dire, les papas, on est les oubliés.

Personne ne nous pose de questions ou ne nous donne de conseils pratiques. Alors moi je vais le faire. Voici la liste des choses que j’aurais voulu qu’on me dise avant d’avoir mon premier bébé :

#5- Relaxe ! Dis-toi que si bébé pleure, il y a 4 possibilités. Rappelle-toi de : S.H.E.S (Sleep, Hugs, Eat, Shit).

#4-  Prend du temps pour toi, commence le jogging ou game un peu.

#3- Le sexe…Les médecins recommandent minimum 10 jours d’abstinence pour la cicatrisation, mais ce n’est pas parce que le corps est ready que le minding est là. Soit patient bro. Oublie pas, 40 jours après l’accouchement, la femme est extrêmement fertile, donc si tu ne veux pas enligner les bébés back to back : pas de sexe sans latex.

#2- L’hypersensibilité de la nouvelle maman : elle est comme une bombe à retardement. Bon, j’exagère un peu (pas tant que ça), mais sois doux avec elle, sinon il n’y aura pas juste ton bébé qui va faire des crises pour rien.

#1- Et le meilleur conseil que je puisse te donner : Profites-en ! (Bah oui, ça rend cucu être papa). Car les premiers pas, le premier « papa » ou même le premier caca sur la toilette (parce que oui, tu vas être excité pour une histoire de caca) arrivent beaucoup trop vite.

As-tu déjà entendu parlé du postpartum ? Un sujet un peu plus délicat : ce n’est pas toujours facile pour la nouvelle maman.

Alors papa, faut pas que tu ries quand elle est en sanglot pour des niaiseries du genre : la fin de « Dear John » ou quand elle fait brûler son grill-cheese. Au contraire, sort la crème glacée et partage la avec elle, et pour le grill-cheese. Met le aux poubelles et invite-la au restaurant. Car beaucoup de femmes pendant le postpartum ont peur de sortir, alors change lui les idées, elle va apprécier.

C’est clairement plus intense que des SPM, mais tu dois te rappeler une chose, c’est un coup à donner (un cr*** de coup). Lâche-la pas, parce que même si elle dit le contraire, elle n’aura jamais eu autant besoin de toi.

Pour finir, être un papa, ce n’est pas toujours facile. Alors mesdames, soyez patientes avec vos géniteurs. C’est nouveau pour nous aussi, sauf que la différence, c’est que notre instinct paternel n’est pas inné.

Bon je dois y aller, j’ai une couche qui déborde et ma fille cherche un mauvais coup à faire. Que voulez-vous, même si je n’ai pas de patience, mal à la tête et que la maman semble dans le même état que moi, je ne changerais absolument rien à ma vie de famille.

OK bye !

-Alex

Publicités

Une réponse à « L’après accouchement – Version papa »

Laisser un commentaire