Top 5 des vins à essayer cet été

Si vous êtes comme moi, l’été est le moment où la fille wild en moi sort prendre l’air et a envie d’essayer plein de nouveaux trucs. Contrairement à l’hiver où je reste dans ma zone de confort et me réconforte avec mes classiques habituels (ma soupe Lipton, mon verre de vin rouge bien corsé et mes séries télé).

Par ailleurs, la saison estivale étant plus chaude et plus festive, elle me pousse à consommer un peu plus d’alcool qu’à l’habitude. Juste un peu, parce que je bois régulièrement et je n’ai aucun problème avec ça !

By the way, je crois que si tu te sens coupable de boire un bon verre de Chardonnay bien froid un mardi soir où il fait 42 degrés, tu es mieux de ne pas le boire pentoute, tu ne l’apprécieras pas réellement. Tout est dans la façon de voir les choses !

Parce que j’aime le vin, parce que j’adore le vin, parce que j’ai quelques skills et parce que je ne pourrais pas vivre sans lui, je vous présente mes coups de cœur Vino à essayer dès que possible. (Notez que les termes utilisés ne sont pas des termes de compétition, je vous parlerai avec des mots simples que tout le monde comprendra. C’est bien beau de parler de la robe, des tannins, des appellations contrôlées, mais le but ici c’est que tout le monde apprenne un petit quelque chose et apprécie cet univers fabuleux).


  Clos de los Siete : disponible à la SAQ – 25$/750 ml 

vino1vino1.png

Celui-là n’est pas pour tout le monde, il se boit presque obligatoirement en mangeant, il est musclé et presque noir. Tout à fait opaque, pas du tout le vin d’apéro idéal, surtout si tu commences tout juste à apprécier le vin.

Par contre, si tu es comme moi et que tu apprécies les vins de gros soleil et tout en puissance, c’est un coup de cœur assuré !

Il s’agit d’un joli Argentin bien bronzé, idéal pour accompagner le gibier, l’agneau ou simplement le bœuf. Vous apprécierez sa belle longueur et sa finale exaltante.

Tips #1 : Le vin rouge, ça ne va pas dans le fridge ! La température idéale se situe entre 14 et 18 degrés. Plus il est froid, moins vous en goûterez ses subtilités. On aime ça nous les filles, la subtilité ;)

Akarua – disponible à la SAQ – 26,95$/750 ml 

 vino2.png

Ma deuxième découverte est un Néo-zélandais. Contrairement à la croyance populaire, il n’y pas juste du Kim Crawford en Nouvelle-Zélande, ils sont aussi assez fort sur le Pinot noir. Mon choix s’est arrêté sur ce

Pinot comparable aux classiques de Bourgogne (J’ai flanché ! Vins de bourgogne est l’appellation d’origine contrôlée du pinot noir communément appelée AOC).

Vous pourrez déguster cette petite merveille fruitée, boisée, légère avec une longueur inestimée autour d’un savoureux plat de viande agrémenté de fruits ou encore d’un burger et ses ailes de poulet au BBQ !

Tips #2 : Le secret du pinot noir, lorsqu’ils sont bien conçus, est la finesse qui en résulte. C’est tough, c’est comme un mix de douceur et de caractère. C’est pour cette raison que le prix vient souvent avec.

Chablis Joseph Drouhindisponible à la SAQ – 25,20$/750 ml

 vino3.png

Voici un autre vin de Bourgogne, mais cette fois dans le blanc. On a à faire à un vin minéral, goûteux avec une finale bien présente. Un vin légèrement épicé-fruité avec une belle acidité qui se marie très bien avec les crevettes et les poissons à chair blanche ou fumés. Un vrai délice estival !

Tips #3 : Les chablis sont faits avec les raisins du Chardonnay, il a comme particularité d’être vieilli en cuve d’inox, ce qui lui coupe toute touche boisée et le rend aussi minéral.

Château Villeneuve – en importation privée – en restaurant 

Pour les plus audacieux, mon coup de cœur incontesté dans les blancs offerts en importation privée dans certains restaurants, ce vin de Saumur (Encore une AOC) n’a rien à envier à quiconque.

Quant à celui que vous pourriez vous procurer ici, le Domaine Langlois-château – disponible à la SAQ– 18,20$/750 ml est un beau compromis à très bon prix. C’est d’abord un vin PARFAIT à boire avec les huitres et tous les fruits de mer d’ailleurs.

 vino4.png

Certain me jugeront certainement, mais je me risque à vous le proposer avec une goûteuse côte de bœuf bien juteuse garnie de champignons sauvages. Ce vin fait à 100% de Chenin Blanc a bien assez de corps pour ça !

Ne vous méprenez pas, je vous le suggère pour ceux qui ne boivent pas de rouge, il n’y a rien comme un cabernet pour accompagner la viande rouge :)

Tips #4 : Les accords mets & vins servent beaucoup plus à la découverte des saveurs ou à des soirées dégustations, tous les goûts sont dans la nature ! Il n’y a aucun mal à manger du flétan avec un cab bien solide, à condition que vous l’appréciiez pleinement, c’est tout ce qui compte !

Roseline prestige – disponible à la SAQ– 16,05$/750 ml

vino5.png

Le dernier et non le moindre, je me penche sur un rosé. Pas un Gallo là… Un vrai vin rosé, qui soit dit en passant sont bons à boire toute l’année.

Le Roseline prestige est encore une fois un vin sec, aux notes florales et végétales. Ce vin sera parfait en apéro, en pique-nique sur la plage ou lors d’un bon souper entre amis !

Il se boit excessivement froid, entre 6 et 8 degrés. Celui-là, vous avez le droit de le mettre au frigo :) Encore une fois, tous les goûts sont dans la nature, mais il serait savoureux de l’essayer avec tout ce qui sera cru, fumé ou citronné.

A.

Publicités