Faire la touriste dans sa propre ville

À toutes les années depuis 4 ans, je suis en voyage à cette période de l’année. Maudit sois-tu Facebook de me rappeler chaque jour à quel point ma vie était pas mal plus palpitante à me prélasser sur une plage du Portugal et boire du vin à 3 euros (LA BOUTEILLE) que de remplir des rapports Excel pis écrire des courriels de 9 à 5 dans une tour à bureau avec de la lumière artificielle.

Au lieu de m’apitoyer sur mon sort et rester nostalgique par le doux son des vagues de la méditerranée, j’ai décidé cette année de mettre mes lunettes de touriste et de visiter ce que les rues de Montréal ont de plus beau à offrir.

Nul besoin d’avoir un itinéraire précis, l’objectif et de partir à la rencontre de ce que l’on ne voit pas au quotidien avec nos horaires surchargés et de prendre le temps. Marcher, manger, observer, marcher encore et apprécier ! Mon conseil de décrochage 101 ? Fermez vos données cellulaires et vivez ce moment pour de vrai.

C’est donc à la conquête du Mile-end que j’ai décidé de déambuler, me perdre dans les plus jolies boutiques et jouer à la touriste. En fait, le quartier à plus ou moins d’importance, mais cette fois-là, j’avais envie de me sentir un peu comme à New-York avec ses airs hipster-chic.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a tellement de touristes dans ce quartier, que j’ai pu discrètement me faufiler parmi des groupes et écouter, l’instant que quelques années d’histoire, le guide nous raconter et vanter la métropole.

Pour commencer, quoi de mieux qu’un bagel bien chaud au Fairmount Bagel comme on l’aurait tous fait pour des macarons chez Ladurée à Paris.

13820667_10154265671005140_145410959_n.png

Source photo – Fairmount Bagel

Maintenant rassasiée, direction les charmantes boutiques de la rue St-Laurent. C’est pas mêlant, j’aurais refait la déco mon appartement 4 fois tellement ces boutiques sont tout droit tirées des plus beaux tableaux Pinterest. V de V, Vestibule, Boucle et papier et j’en passe, je n’en ai pas manqué une seule.

13835732_10154265670560140_909829401_o.png

Source photo – V de V

En sortant, c’est sur la boulangerie Guillaume que je suis tombée pour un bon café latté. Si j’avais eu encore de la place de mon bagel, j’aurais tout acheté ! Ils ont une baguette cheddar et figues qui a l’air de goûter le ciel. J’y retourne assurément !

13833494_10154265669535140_1492815690_o

Source photo – Boulangerie Guillaume

Mon latté à la main, j’ai ensuite pris le temps de simplement me promener sur les rues Laurier et ensuite Bernard à admirer les vitrines des petites boutiques et m’asseoir, parfois, pour observer le fourmillement de l’arrondissement. Ma destination finale a été la petite terrasse du Vive et Versa, un bistro du terroir, pour terminer ma journée en beauté, verre de sangria à la main.

4 heures et demi de marche plus tard, j’avais l’impression que ma journée avait duré le double, que j’avais vu les choses différemment et que j’allais vraiment bien dormir le soir venu après tous ces kilomètres marchés.

Cette journée-là, je me suis réellement sentie en voyage et me suis fait la promesse de recommencer très bientôt.

Quel quartier devrait être sur la liste de découverte d’après-vous ?

C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :