L’infidélité intelligente


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, STYLE DE VIE, TEXTES DE G., x / vendredi, août 12th, 2016

Avez-vous déjà entendu une histoire qui se commençait par : « j’ai fouillé dans son téléphone cellulaire… » et qui se terminait bien ? Eh bien, moi non. Puis, ça m’amène à me demander si ça se peut, de nos jours, une relation amoureuse 100% honnête, avec une confiance totale (et le mot de passe du téléphone de son partenaire).

C’est vrai, c’est rendu que j’ai une aversion et même presqu’une phobie pour les maudits téléphones cellulaires. Quand je commence à fréquenter quelqu’un, s’il regarde son cellulaire à côté de moi et si en plus il le dépose l’écran vers le bas, je me dis : « bon, il doit être en train d’en texter une autre, de regarder des Snapchats de filles à moitié (ou totalement) nues… ». Mon cerveau de fille s’imagine le pire. À partir de quand on a le droit d’exiger que l’autre soit exclusif, mais pas juste physiquement, aussi technologiquement ?

Notre vision de la fidélité a-t-elle changé ? Il y a tellement d’options aujourd’hui avec lesquelles on peut jouer dans le dos de son partenaire et/ou obtenir de l’attention : Facebook, Snapchat, Tinder, Whatsapp, Instagram et j’en passe… C’est rendu que si tu veux fouiller dans le téléphone de ta tendre moitié, tu as besoin d’avoir ben du temps devant toi pour pouvoir passer à travers les diverses applications! Qui sait, peut-être qu’il cruise sur Linkedin ? À partir de quand c’est devenu correct d’envoyer ses boules ou son organe en photo à quelqu’un d’autre alors qu’on est en couple ? Est-ce que tant qu’il n’y a pas de contact physique, on considère maintenant que ce n’est pas de l’infidélité ?

photo-1451968362585-6f6b322071c7.jpg

Crédit photo – Unsplash

Je n’ai pas envie de toujours vivre dans la méfiance. Je me dis sans cesse que je ne dois pas être née à la bonne époque. Ça ne peut pas avoir toujours été comme ça ? Je ne pense pas que nos ancêtres s’envoyaient par la poste des photos coquines qui s’autodétruisaient en 10 secondes… Oui, il y a toujours eu de l’infidélité, mais notre génération a amené ce concept à un autre niveau. Il n’y a plus que l’infidélité physique qui existe, mais il y a également aujourd’hui « l’infidélité intelligente ».

C’est pas juste la faute de la technologie, mais aussi de ses utilisateurs. On a tellement de moyens d’obtenir de l’attention aujourd’hui avec les réseaux sociaux : des likes sur nos photos, des réponses à nos Snapchats aguichants, des messages d’inconnus sur Facebook… On dirait qu’il n’y a jamais eu autant de gens en manque d’attention. Ce qu’il faudrait, c’est que les gens se rendent compte que ce type d’attention est superficiel et que ça ne vaut rien en comparaison à une relation solide, durable et empreinte de confiance. Une relation qui te valorise pour autre chose que seulement ton physique. Une relation qui te donne envie de ne pas répondre aux autres.

 

G.

Image

Publicités

23 réponses à « L’infidélité intelligente »

  1. C’est très pertinent comme texte et je suis certaine que plusieurs personnes ressentent déjà cette impuissance face à  » l’infidélité intelligente ».

  2. Totalement d’accord. … ce n’est pas parce que c’est virtuelle que c’est pas trompé l’autre. … tromper son conjoint ça veut dire trompé sa confiance. .. trompé l’image de nous qu’on lui donne. … en parlant et aguichant quelqu’un d’autre. … moi et ma copine, on a décidé de garder nos cellulaires débarrer et l’autre à le droit en tout temps de venir prendre le cellulaire de l’autre. .. ce n’est par manque de confiance. … c’est plus un gage d’assurance mutuel…. mais on va jamais fouiller sur le cell de l’autre. … mais on garde nos livres ouvert. …

  3. Et bien j’ai 28 ans, et ça fait 12 ans que je vis une relation d’exclusivité et de confiance absolue avec l’homme de ma vie. On a tous nos mots de passe, mais jamais l’un de nous deux n’a ressenti le besoin de briser l’intimité de l’autre. Chacun a droit à son monde, pourtant, on a une fidélité dans faille l’un pour l’autre. Ça s’appelle l’amour…

  4. Le pire dans tout ça c’est la trahison, les cachetteries, se faire jouer dans le dos, et qui sais si un jour il ne rencontreras pas quelqu’un Pouvons-nous refaire confiance? J’en doute, la confiance dans le couple en prend un coup. La question se pose: est-ce ça, l’amour intelligent aujourd’hui? Est ce ça l’amour des années 2000? Est ce qu’il faut s’adapté ou carrément l’accepté cet amour intelligent ? Qu’en pensez-vous?

  5. Mon ex et moi on avait le mot de passe et j’ai fini par me rendre compte qu’il supprimait des messages avec une autre fille pour pas que je ne les voit. la confiance brisée, ca ne se répare pas, virtuellement ou non.

  6. Effectivement c’est possible encore, mais nous sommes en minorité. Plus de 10 ans de relations, aucun secrets, 3 enfants, argent commun, communication excellente et travail d’équipe sans compter notre relation amoureuse et notre confiance sans borne.

  7. C’est le manque de confiance qui brise les couples. Pas les appareils électoniques…. Pourquoi toujours penser que notre conjoint /conjointe nous joue dans le dos….. Le manque de confiance en soi et en l’autre, les questionnements en continu, les justifications sur des banalités qui n’en finissent plus. Finalement, tant qu’à ne pas faire confiance à ce point, aussi bien rester seul. Personne n’est heureux de se savoir constamment surveillé. Ce n’est tout silplement pas de l’amour. L’amour, c’est le respect de l’autre, c’est aussi lui faire confiance…..
    Je souhaite bonne chance en amour à tout ceux et celles qui agissent comme décrit dans ce texte!

  8. Vraiment !!! Que je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à penser de cette façon ! Certaines valeurs se sont perdues malheureusement… et oui, l’infidélité a cette signature aussi aujourd’hui, une signature technologique, intelligente… qui ruine bien des relations… un fléau !

    Merci de mettre des mots sur une triste réalité !

  9. Je suis tout à fait d’accord avec ton texte !!! Cela fait 8 ans que je suis avec mon homme, il m’a été infidèle pendant 8 mois. Je lui ai pardonné mais je sais qu’il aime les femmes, il aime draguer…
    Et surtout avec la génération des 20-25 ans qui n’ont aucune gêne à venir draguer ouvertement sur les réseaux sociaux et limite te demander s’il est possible de « baiser » (Bien sûr tout le monde de cette génération n’est pas comme ça) mais moi ça me fait peur !!! Je fais partie des vieilles branches !!!

  10. Ohhh god. Je viens juste de tomber sur cet article. Je suis contente de savoir que j’ai pas inventé ce terme. Je viens de laisser mon copain avec qui j’étais depuis 3 ans. Première fois, je suis tombé par accident sur de l’infidélité intelligente comme tu appelles. Et c’est arrivé 5 autres fois. Jamais de la même façon. Tinder, Skype, Snapchat, chat random, Messenger. Et on s’entend qu’après la première fois, c’est moi qui fouillait dans son cellulaire volontairement. Je me demande vraiment comment je vais faire pour avoir une autre relation dans la confiance absolue à l’ère de cette maudite technologie.

    1. Tu as été bonne de tolérer les autres fois! Je te comprends… j’avais écrit l’article sans même l’avoir vécu et je viens tout juste de le vivre! :/

Laisser un commentaire