Souvent ensemble…


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, x / jeudi, septembre 8th, 2016

Dernièrement, j’ai écouté le film «That awkward moment». J’ai bien ri et ça m’a fait du bien – c’est très drôle et on voit les fesses de Zack Efron, alors je vous le conseille. La soirée s’est terminée et je me suis couchée. Sans plus.

Puis, quelques jours plus tard, je me suis mise à penser au moment où la jolie blonde remet en question sa relation avec Zacky (petit nom affectueux donné à Zack Efron), parce qu’il n’a pas été là pour elle au moment où elle en avait le plus besoin (c’était prévisible vous me direz, c’est une comédie romantique).

Ça m’a amené à réfléchir aux bases des relations interpersonnelles, à ce qu’il faut pour les bâtir, les solidifier, les détruire… Être présent pour l’autre au moment où il en a besoin, est-ce cela l’essence d’une amitié, d’une relation de couple ? Je pense que oui, mais il y a un « mais ». Oui, si on se sent capable de le faire, si on le fait en respectant nos limites.

En ce sens, il faut être conscient que les gens qui nous entourent, nos amis, notre famille, n’ont pas tous les mêmes capacités et qu’ils ne pourront pas tous être là pour nous, de la même façon, en cas de besoin. C’est tough ça, parce que ça nous oblige à accepter que les gens ne vont pas réagir comme nous l’aurions fait. Ça nous oblige à accepter les gens tels qu’ils sont réellement. Et ça, des fois, c’est tough.

L’important dans une relation, c’est l’équilibre. On ne peut pas passer notre temps à recevoir sans donner. À l’inverse, on ne doit pas essayer de plaire à tout le monde, d’être parfait, parce qu’on n’y arrivera pas. Les gens qui nous entourent, bien qu’ils nous aient « nous » comme dénominateur commun, sont tous différents. Ils ont des besoins différents, et ce, tout comme les relations que nous entretenons avec eux.

Surtout, je pense qu’il ne faut jamais prendre une relation pour acquise. Que ce soit une relation amoureuse ou amicale, elle s’entretient et il est important de l’entretenir à deux. Des fois, chacun notre tour. Souvent ensemble.

K.

Publicités

Laisser un commentaire