Partir pour oublier… – Italie, Rome


Voyages, x / vendredi, septembre 16th, 2016

C’est définitif, j’adore l’Italie! Pays de la passion, forgé d’histoire et d’une incroyable richesse.

J’ai décidé de me payer ce voyage suite à ma séparation, laquelle fût très difficile à traverser. Après presque 5 longues années de vie commune, quand tout s’arrête, tu as l’impression que ton monde bascule. Ayant économisé dans l’espoir d’acheter notre maison, j’avais maintenant tout cet argent en banque qui ne me servirait définitivement pas comme je l’avais planifié. Quoi de mieux que de prendre le large pour faire le point, direction l’Europe.

J’ai donc pris un vol direction l’Italie pour ensuite me diriger vers Ponza, île paradisiaque qui donne sur la mer Tyrrhénienne et, tant qu’à prendre un vol à Rome, pourquoi ne pas visiter cette ville historique? C’est ainsi que j’ai vécu l’un des plus beaux séjours de ma vie.

Une fois arrivée à l’aéroport de Rome, nous avons pris un taxi & ensuite un traversier jusqu’à cette île volcanique. Une fois accostés, j’étais déjà charmée par la vue de cette île rocailleuse et montagneuse, aux couleurs vives et au paysage à couper le souffle. La villa où je séjournais, était en fait celle des parents de mon beau-père et avait une terrasse avec vue sur mer. Un endroit magnifique, entouré par des fleurs sublimes, des arbres fruitiers et bordé d’un jardin typiquement italien. Parfait pour y prendre son café au lever du jour, en contemplant la marina avec les vagues qui frappent sur les rochers. L’endroit parfait pour oublier sa peine d’amour, quoi…!

euro1

Crédit photo – Jessica Desjardins

Les villageois de Ponza sont des gens très charmants et accueillants, sans parler de mes hôtes généreux et si adorables. Je me suis toute suite sentie à mon aise. J’y ai aussi découvert une destination rêvée, non seulement pour faire le point suite à ma rupture, mais aussi pour faire de nouvelles découvertes. J’étais littéralement sous le charme.

euro2.jpg

Crédit photo – Jessica Desjardins

Entre les journées à la plage, nos escapades en bateau, les visites de grottes historiques et nos soirées bien arrosées, j’ai aussi profité de l’authentique cuisine italienne. Wow! Une fiesta dans ma bouche.

Nous sommes sortis dans un petit bar/café qui appartient à un ami de la famille, où ils font les meilleurs verres composés majoritairement d’alcool, mais qui ne goûtent pratiquement pas l’alcool… Traître! Les mojitos y étaient tellement bons. Nous y avons passé de beaux moments avec des gens très sympathiques. Nous sommes aussi sortis danser quelques soirs dans les petites discothèques sur le bord de l’eau. De plus, nous avons visité un ‘’pool bar’’ au décor enchanteur, appelé Melograno.

euro3

Crédit photo – Jessica Desjardins

Bref, chaque instant, chaque prise de vue, chaque activité partagée sont des souvenirs merveilleux. J’étais nostalgique de devoir quitter Ponza, quand est venue la date de mon départ. J’aurais voulu y rester une éternité, tellement chaque instant fût parfait. J’ai donc pris un bateau seule cette fois, direction Anzio, une petite ville à 1h de Rome, où j’ai fait la connaissance de deux hommes parlant français qui m’ont aidé à me rendre au centre-ville de Rome. J’ai vraiment été choyée par mes rencontres, tout au long de mon voyage. Cela m’a rappelé que même quand on voyage seule, on n’est jamais vraiment seule. Il y a du bon monde partout.

Une fois arrivée au termini de Rome, j’ai eu quelques difficultés à trouver mon hôtel, mais j’y suis toute de même parvenue. J’étais très fatiguée, n’ayant dormi que 2 heures la veille, car une dernière nuit à Ponza se doit d’être inoubliable, alors vaut mieux boire que dormir. La frénésie d’être dans une ville étrangère et si magnifique me tenait réveillée, par contre. Je suis donc partie, à la découverte de Rome, seule avec moi-même.

euro4

Crédit photo – Jessica Desjardins

J’ai adoré le côté architectural et chargé d’histoire de cette ville. Je suis tombée en amour avec ce voyage à travers le temps, en contemplant des monuments tels que le Colisée, la fontaine de Trévis, le Panthéon et les milles et unes autres belles découvertes que j’y ai faites. J’ai marché des kilomètres à travers les ruines, les cathédrales et les petites rues pavées. J’ai été conquise par les rues marchandes entourant la fontaine de Trévis, j’ai donc décidé de m’y installer pour déguster un bon plat de pâtes fraîches aux fruits de mer, avec une bonne bouteille de vin. Le serveur étant très charmeur, m’a même remis une broderie artisanale sur laquelle il avait pris soin de broder mon nom, c’était très mignon. Ensuite, j’ai regagné ma chambre d’hôtel, étant exténuée de ma longue journée.

J’ai finalement quitté mon petit hôtel charmant, pour aller prendre le train où j’ai une fois de plus rencontré de bonnes personnes, dont une fille de Zurich qui m’a aidée à retrouver mon chemin pour me rendre jusqu’à l’aéroport. Vraiment, ce voyage m’a permis de faire de très belles découvertes, humaines ou visuelles.

Je ne regrette rien, j’en ai pleinement profité et je recommande à quiconque de le vivre au moins une fois dans sa vie. Ponza est une destination méconnue qui est tout simplement magique et que dire de Rome, mis à part : « Rome, je t’aime! »

J’ai adoré ma première expérience en Europe, je me sens grandie et chose certaine, je n’oublierai jamais ce voyage.

Maintenant, quelle sera ma prochaine destination…?

J.

Publicités

Laisser un commentaire