En panne de désir

« Être en panne ». Pas en panne d’inspiration, ni en panne avec son véhicule, mais plutôt être en panne de désir sexuel. Il est fort probable que vous ayez déjà entendu cette expression, l’ayez lue ou ayez vous-mêmes vécu cette situation. Vous savez, ce sentiment de ne rien ressentir, cette absence de désir profond et presque viscéral de se rapprocher de l’autre, le calme plat, un flat line des hormones, rien du tout.

Avant d’aller plus loin, il me semble important de savoir de quoi on parle. Le désir sexuel est l’une des quatre étapes de la réponse sexuelle humaine. Il apparaît difficile de donner une définition d’un phénomène aussi subjectif que le désir sexuel qui fasse consensus pour tout le monde.

Chaque personne détient sa propre définition du désir sexuel basée sur son expérience. On peut tout de même garder en tête qu’il s’agit de l’ensemble des comportements (moteurs et verbaux), des pensées, des fantasmes et des réactions émotives qui précèdent la relation sexuelle.

Il semblerait que la baisse de désir sexuel soit la plus fréquente des problématiques sexuelles, particulièrement chez les femmes. Par exemple, la baisse de désir sexuel serait présente chez 9% des femmes âgées entre 18 et 44 ans, chez 12.3% des femmes entre 45 et chez 64 et 7.4% des femmes de plus de 65 ans.

Attention, il ne faut tout de même pas ignorer que la baisse de désir sexuel est aussi une plainte fréquente chez les hommes de tout âge!

Non seulement la baisse de désir sexuel serait la plus fréquente des problématiques sexuelles, mais aussi la plus complexe à traiter, car elle peut être causée par une multitude de facteurs.

Pour dresser un portrait rapide et efficace de ces raisons pouvant expliquer que votre libido soit tombée à zéro, voici quelques pistes :

Facteurs personnels : les premières expériences sexuelles, l’estime de soi, les niveaux d’hormones, l’image corporelle, de la culpabilité, de la honte, des problèmes de santé physique;

Facteurs psychologiques : la dépression, l’anxiété (et les médicaments qui sont parfois prescrits), l’abus de drogues et d’alcool, le stress (lié au travail ou à l’école), la fatigue.

Il ne faut pas oublier que le désir sexuel se joue souvent entre deux personnes. Ces deux personnes créent une dynamique bien à eux, qui à elle seule, peut affecter les niveaux de désir sexuel.

Ainsi, au-delà de vos préoccupations individuelles se cache peut-être quelque chose avec votre chum/blonde qui vient freiner tout désir de vous rapprocher sexuellement de votre tendre moitié. Et il n’y a rien de mieux que d’en parler pour tenter de raviver les étincelles sexuelles.

Finalement, ce qu’on semble le plus souvent oublier, c’est que le désir sexuel fluctue et que ceci est tout à fait normal. Nul n’a jamais dit que d’avoir la libido dans le tapis était la clé pour une relation réussie, loin de là.

Néanmoins, si vous ressentez une détresse en lien avec votre désir sexuel, si vous avez des questions, des inquiétudes sur votre désir sexuel, ou celui de votre partenaire ou que vous avez tout simplement besoin d’en parler sans peur d’être jugé(e), plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider.

N.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :