WOMAN CRUSH – Alexandra Essiambre


DÉVELOPPEMENT, MODE&BEAUTÉ, Professionnel, TEXTES DE CetC, Woman Crush, x / vendredi, septembre 29th, 2017

J’ai décidé de faire revivre les articles de type Woman Crush sur le blogue. Cette catégorie met en vedette des femmes d’ici, qui par leur entreprenariat, leur leadership et leur personnalité, ont conquis notre cœur. J’ai la chance d’avoir parmi mon entourage rapproché une femme exceptionnelle : Alexandra Essiambre. En plus d’être la meilleure dans son domaine, c’est une entrepreneure qui réussit! Pour ceux et celles (surtout celles) qui ne la connaissent pas, bookez tout de suite votre prochain rendez-vous pour obtenir des cils de princesse! C’est la meilleure! 

Originaire de : St-Basile-le-Grand

Âge : 29

Profession : Entrepreneure – technicienne en pose de cils

 

En quoi consiste concrètement être technicienne en pose de cils à son compte?

À prime abord, mon métier semble bien simple; il consiste à donner un soin impeccable à mes clientes, mais on oublie souvent l’envers de la médaille. Lorsqu’on est à son compte, il faut être entièrement dévoué(e) et disponible à sa clientèle. Prendre une journée de maladie ou des vacances de dernière minute est difficile (lire ici impossible) si on veut conserver le respect de sa clientèle. De plus, il y a une tonne de tâches qui s’ajoutent après les heures d’ouverture, dont faire les commandes de produits, constamment se promouvoir sur les réseaux sociaux, répondre aux questions et demandes, nettoyer les lieux, faire la comptabilité…

Au départ, quelle était ta motivation principale de te lancer dans ce domaine ?

J’ai toujours aimé le milieu de la beauté, mes amies me demandent de faire leur maquillage et leurs cheveux depuis que je suis toute petite. J’ai fait mes études en mode, mais après y avoir travaillé, je me suis vite rendue compte que ce n’était pas pour moi. Je me suis alors ouverte aux diverses opportunités et je me suis dit que ce service était parfait pour moi, étant extrêmement patiente et perfectionniste. Le fait de faire mon propre horaire et de ne pas avoir de patron a aussi été très alléchant.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées depuis tes débuts ?

Lorsque j’ai commencé les extensions, il y a presque 10 ans, ma difficulté a définitivement été de gagner la confiance du public face à un produit encore méconnu. Les filles, soit n’avaient jamais entendu parler de ce soin, soit elles avaient entendu de mauvais commentaires ou vécu de mauvaises expériences. J’ai réussi avec le temps et beaucoup d’acharnement à me monter une clientèle fidèle. L’important, c’était que moi, j’y croyais.

C’est parfois difficile de faire comprendre la différence entre une technicienne qui vend son travail à faible coût parce qu’elle se pratique ou achète des produits de mauvaise qualité, et le travail d’une technicienne qui a des années d’expérience et achète les meilleurs produits sur le marché.

Aussi, puisque je travaille de la maison, je dois jumeler mon quotidien avec le travail. L’entretien de la maison doit toujours être impeccable et je dois faire attention de respecter l’intimité de mon copain. C’est aussi difficile de faire une coupure lorsque la journée se termine.

Qu’est-ce qui t’interpelle le plus dans ton emploi ?

Le contact humain! Je trouve que j’ai beaucoup de chance de partager mes heures de travail avec des femmes toutes plus différentes les unes que les autres. Chacune, avec ses couleurs et son expérience, m’apporte beaucoup.

Quels sont tes moyens pour évacuer la pression accumulée ?

Le soir, après avoir travaillé de 9h à 20h, je m’assois avec mon conjoint à la table et on partage un bon repas souvent accompagné d’un verre de vin. C’est la clôture parfaite à mes journées.

J’essaie de sortir le matin ou sur mon heure de dîner avec mon chien pour faire le tour du parc, question de changer d’air.

Sinon, un petit cours de yoga en solitaire me fait le plus grand bien.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui, comme toi, aspirent à partir leur propre entreprise ?

Traitez vos clients tous de la même façon, c’est grâce à eux que vous mettez du pain sur votre table. Et puis, être là, tout simplement. Il faut être extrêmement disponible en temps et en énergie.

Quels sont tes projets futurs ?

Je suis présentement à la recherche d’un local pour moi et ma première employée, question de sortir le travail de la maison et agrandir notre clientèle. On veut que le salon reste petit et que l’excellence du service y règne. Des services de rehaussement de cils, d’extensions de cils et d’ongles seront offerts. Donc, je vais commencer a accepter les CVs (lol).

Je veux aussi y donner des ateliers de perfectionnement personnalisés aux techniciennes déjà formées. Je crois qu’on gagnerait toutes à s’entraider dans le milieu.

 Alexe

Pour notre curiosité :

Tu es passionnée par ?

La pâtisserie! J’adore faire des gâteaux et des biscuits. Je peux passer des heures dans ma cuisine à mesurer, cuisiner et à les décorer ensuite. Ça rejoint beaucoup mon côté artistique et minutieux et je trouve que c’est une des plus belles attentions à offrir.

Quel est ton produit chouchou que tu traînes religieusement avec toi ?

Définitivement mon cache-cernes. J’ai une relation amour/haine avec lui, mais lorsque je fais de grosses journées en forçant des yeux, il m’est indispensable.

Ton produit de beauté préféré ?

Mon rouge à lèvres. Combiné à mes extensions de cils, on dirait que j’ai passé 1 heure devant le miroir quand en réalité, ça n’a pris que 2 minutes.

Ton mantra ?

Le bonheur est un choix, je le dis et répète toujours.

Qui t’inspire ?

Mes amis, mon monde. On grandit ensemble depuis plusieurs années, notre relation est vraie et sincère. Je suis choyée.

 

Honnêtement, je ne suis habituellement pas trop de type faux cils, mais je fais parfois une exception lorsqu’il s’agit d’Alex! Je vous laisse avec ses coordonnées, si jamais l’envie vous prend d’obtenir un regard de biche :

FullSizeRender

Alexandra Essiambre

essiambre.extensions@gmail.com

Instagram : @alexandraessiambre

 

 

C & C

logorond

Publicités

Laisser un commentaire