Cocooning – Suggestions de livres (partie 2)


DÉVELOPPEMENT, Personnel, STYLE DE VIE, TEXTES DE ALEXE., Trucs et astuces, x / vendredi, mars 2nd, 2018

Chose promise, chose due! Voici les 5 autres livres que je vous suggère afin d’agrémenter vos sessions de cocooning de fin de l’hiver!

 

Matricide – Katherine Raymond [Les éditions XYZ]

Un autre premier roman de la part d’une médecin en psychiatrie, Katherine Raymond. Suite au suicide de sa mère, Katherine passe de docteure en psychiatrie à patiente psychiatrique, puisqu’elle tentera à son tour de mettre fin à ses jours. Un premier roman d’auto-fiction aux couleurs thérapeutiques, qui fait une critique de la médecine psychiatrique ainsi que des exigences de beauté imposées aux femmes. Dans ce roman, le trouble de la personnalité limite est bien exposé par la relation compétitive entre Katherine et sa mère.

matricide

Martel en tête – Éric Simard [Hamac]

Dans sa forme un peu spéciale, une page par an, Martel en tête nous offre un survol de la vie d’une femme qui connaît de dures épreuves de vie dès l’enfance. Ces épreuves façonneront la femme sombre qu’elle deviendra. Sa longue recherche d’amour, de liberté et de dignité fera ressortir sa folie, cette dernière deviendra plus tard meurtrière. Cette lecture, ici encore coup-de-poing, peut sembler difficile par moments, mais combien réaliste en termes de souffrance des personnes atteintes par la maladie mentale.

martelentete

Borderline – Marie-Sissi Labrèche [Boréal]

Dans son roman d’auto-fiction, Marie-Sissi Labrèche nous donne accès à sa jeunesse troublée par l’absence de figure paternelle, mais surtout par la détresse de sa mère et la rigidité de sa grand-mère. Entre son enfance et l’âge adulte, l’auteure nous présente des moments marquants qui font état de la personnalité limite de Sissi. Cette lecture dépeint bien l’agitation et la recherche d’affection qui caractérise le trouble de la personnalité limite.

Une adaptation cinématographique est faite en 2008, mettant de l’avant le personnage principal dans sa quête d’amour.

borderline.jpg

 

La bête à sa mère, La bête à sa cage, Abattre la bête – David Goudreault [Stanké]

Cette trilogie raconte l’histoire d’un jeune homme aux prises avec de grandes distorsions cognitives à propos du monde qui l’entoure. Certains diront que ces livres peuvent être difficiles à lire. Il est vrai que l’on y aborde des sujets corsés, tels la criminalité sous toutes ses formes, la toxicomanie, la vie carcérale, etc. Je crois par contre que l’écriture poétique de l’auteur (qui est travailleur social), qui utilise les mots de manière habile, rend l’histoire moins dramatique. Le ton ici est vraiment humoristique. Au fil de la lecture, on apprend autant à détester le personnage principal qu’à le prendre en pitié. Personnellement, j’ai dévoré ces livres et j’en entends beaucoup de bons commentaires.

labete

Paradis clef en main – Nelly Arcan [Coups de tête]

Réflexion sur la mort, Paradis clef en main propose un style différent des autres livres de Nelly Arcan. Tout aussi percutant, ce livre aborde le suicide et la haine de soi. On peut y lire l’histoire d’une jeune femme qui désire mourir en faisant appel aux services d’un homme qui orchestre des suicides. Bien que le suicide soit un thème souvent traité par l’auteure, cette lecture est d’autant plus spéciale lorsque l’on sait que ce livre est lancé suite au suicide de l’auteure.

paradiclefenmain.jpg

 

Bonne lecture!

 

 

 

Alexe.

IMG_1793

Source photo : Pinterest

 

Publicités

Laisser un commentaire