10 questions à te poser avant de partir pour le Costa Rica


STYLE DE VIE, TEXTES DE L., Trucs et astuces, Voyages, x / mercredi, août 8th, 2018

Je suis présentement au Costa Rica, live, là là, et ce, pour 3 semaines. Je suis partie avec une amie en sac-à-dos et on essaie de voir le plus du pays qu’on le peut.

Malgré le fait qu’on se soit préparées depuis des mois, qu’on ait acheté le guide officiel du Costa Rica et qu’on ait lu des articles à n’en plus finir, on a eu quelques petites surprises depuis notre arrivée.

Il y a quelques réponses aux questions que je me posais que j’aurais préféré avoir avant de quitter pour ce majestueux pays. Voici donc un top 10 des questions que tu devrais te poser avant de t’envoler pour le Costa Rica.

1- Est-ce qu’ils parlent anglais?

J’avais lu partout que les Costaricains parlaient anglais. Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas tout à fait vrai non plus. Si tu vas dans les grands hôtels et les places hyper touristiques comme des excursions organisées, tu n’auras pas de problème à te faire comprendre. Cependant, dans la majorité des restaurants et des boutiques qu’on a faits, il fallait connaître quelques mots espagnols et gesticuler en même temps pour arriver à quelque chose. Bref, si tu parles un peu espagnol, c’est un atout. Si non, tu seras en mesure de te débrouiller tout de même.

2- Est-ce que je devrais louer une voiture ou un 4×4?

Ça dépend de la route que tu veux faire. Une chose est certaine, si tu veux voir plusieurs villes et sites touristiques sans te casser la tête et perdre du temps, il te faut une voiture. La majorité des gens te conseillerait un 4×4 parce que tu peux aller n’importe où sans te poser de questions. Malgré tout, les routes principales sont très belles et accessibles pour n’importe quel type de véhicule. Quelques bouts de routes sont en terre et en gravelle, mais sans plus. Si tu loues une voiture, la seule place à éviter serait la région de Monteverde. Le reste se fait bien.

3- Quel est le coût de la vie?

Le Costa Rica fonctionne avec les colons (argent local) et les dollars U.S. 1000 colons équivaut à peu près à 2$ U.S. Le coût de la vie est relativement cher là-bas. En fait, ça ressemble vraiment à celui du Québec. Pour payer le moins cher possible, assure-toi de manger local. Les petits Sodas sont l’idéal pour ne pas se ruiner. Souvent, dans les restaurants, les taxes et le pourboire sont inclus. Une note au bas du menu pourra te le confirmer. Pour ce qui est des logements, je te conseille de regarder les AirBnb, tu peux trouver de belles places chaleureuses beaucoup plus abordables que les hôtels.

4– Qu’est-ce que je ne dois absolument pas oublier dans mes bagages?

  • Tes espadrilles si tu veux aller dans les parcs nationaux.
  • Je te conseille aussi de traîner des jumelles afin de voir le plus d’animaux possible.
  • Des capsules de chlore et une bouteille d’eau réutilisable.
  • Du savon à linge si tu veux faire du lavage, certains Airbnb sont munis de laveuse et sécheuse.

5- Est-ce que les attraits touristiques sont faciles d’accès?

Si tu veux aller voir des chutes ou des volcans, prépare-toi à travailler un peu (beaucoup). Les chutes viennent avec leurs 500 à 700 marches à descendre puis à remonter. Je ne pensais jamais que ce voyage serait autant synonyme de «remise en forme». Évidemment, ça dépend encore de tes plans; si ton but est de faire de la plage, c’est parfait, mais si tu préfères profiter pleinement de la nature et des vues incroyables, arme-toi de patience, de bons souliers et de beaucoup d’eau. Les parcs nationaux ont en général des trails de 3km à 16km, souvent en montant et très inégales. Outre cela, tu peux facilement te rendre à tous les attraits touristiques par toi-même si tu as une voiture, ce qui va te sauver beaucoup de coûts puisque tu peux simplement payer l’entrée des parcs plutôt qu’un tour avec transport et guide.

37829981_10160495412160237_3889042717015015424_n

6- Quelle saison est la meilleure pour ne rien manquer?

Ce qui est beau de ce pays, c’est sa biodiversité, ce qui veut dire que chaque saison a des avantages à offrir. Nous sommes présentement dans la saison des pluies, la meilleure saison pour aller visiter les chutes. De plus, la nature est plus verte et plus dense, c’est tout simplement magnifique. Par contre, les volcans peuvent être couverts de brume, ce qui n’enlève rien au fait qu’ils soient impressionnants, mais tes photos seront peut-être moins bien définies.

37890787_10160495412425237_6821856234530930688_n

Si tu veux absolument voir des tortues, tu dois prévoir ton voyage entre octobre et février.

Pour ce qui est de la température et des précipitations, c’est tellement variable. Ne te fie pas à Météomédia. Il annonce de la pluie constante à tous les jours depuis notre arrivée et il y a eu deux courtes averses en tout, le soir, en soupant. Ce que tu dois savoir par contre, c’est que lors de leur saison des pluies, le soleil se couche très tôt. À 18h, il fait complètement noir. Je te conseille donc de commencer tes journées d’exploration très tôt le matin pour ne rien manquer.

7- Est-ce qu’on se sent en sécurité?

Très! Ce n’est pas une raison pour ne pas faire attention, mais les Costaricains sont très gentils et vraiment pas achalants. S’ils t’offrent quelque chose et que ça ne t’intéresse pas, simplement dire: «no, gracias» puis ils quittent en te souhaitant une bonne journée. Nous sortons sans problème le soir lorsqu’il fait noir aussi. La seule fois où on s’est senties attaquées, c’est lorsqu’une gang de capucins nous ont encerclées pour voler notre collation (no joke)… Ce qui a rendu heureux plusieurs touristes puisqu’ils pouvaient les voir de plus près.

37850655_10160495404200237_4430610540825411584_n.png

Les gens là-bas sont heureux et tout le monde te salue et t’offre de l’aide sans rien attendre en retour (ce qui est très apprécié en voyage et rafraîchissant!).

8- Est-ce que je peux boire l’eau?

Certains locaux te diront «oui» sans hésiter. Certains autres te diront que ça dépend des endroits dans le Costa Rica. Moi, je te dis de ne pas prendre de chances… «Vaut mieux prévenir que guérir», comme on dit. Nous, on boit l’eau depuis le début du voyage sans problème, mais on la traite avec des capsules de chlore. Ce qui est une bonne méthode pour habituer ton corps à l’eau d’ici sans les inconvénients et ce qui nous permet d’économiser un peu… parce que les bouteilles d’eau à 2$, tu vas en avoir besoin en titi, crois-moi! Pour ce qui est des glaçons, des fruits et des légumes, j’en ai pris à plusieurs reprises et tout va bien. C’est à toi de voir ce que tu penses être le mieux pour ton corps.

9- Qu’est-ce que je peux manger?

Honnêtement, je ne pensais jamais autant me régaler ici. La bouffe est délicieuse. La plupart des restaurants offrent sur leur menu des ceviches, des filets de poisson, du poulet, souvent accompagné de riz, de haricots et de salade. Il y a quelques plats à tendance mexicaine aussi. C’est goûteux, mais pas épicé (hourra pour moi!), quoiqu’il y a toujours une ou plusieurs sauces piquantes sur la table. Tu peux retrouver de la bouffe plus américanisée comme des burgers ou de la pizza. On a croisé plusieurs chaînes aussi comme Subway, McDo, PFK, Pizza Hut, etc. Personnellement, je te recommande un bon ceviche du jour avec un cocktail au resto du bord de la plage 👌.

10- Est-ce que je vais voir des animaux?

Oui, il y a des animaux partout, mais ils ne sont pas si faciles à voir. Tu dois prendre le temps de bien observer, surtout dans la saison des pluies puisque la verdure est très dense. Ne te fais pas avoir par la pensée magique que tu vas voir un paresseux de très proche ou que tu vas pouvoir prendre de belles photos de celui-ci. Tu vas voir des reptiles, des grenouilles, des singes, plusieurs oiseaux, des insectes et si tu es chanceux, tu verras quelques paresseux, mais ils se tiennent en hauteur et se camouflent très bien. Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, tu dois être aux parcs à l’ouverture, souvent vers 7h A.M. Si tu veux avoir des explications sur les espèces que tu vois, tu peux te payer un guide, mais tu ne verras pas nécessairement plus d’animaux malgré le 40 à 50$ U.S que tu payeras de plus.

Bref, pour le bonheur qui s’y dégage en permanence, pour la beauté des paysages, des plages, de la faune et de la flore et pour le style de vie et les gens qui y vivent, je te conseille fortement ce voyage. Si tu veux avoir le temps de voir un peu du pays, je te suggère de partir entre 2 à 4 semaines. C’est honnêtement la première fois que je visite un pays où je me verrais vivre.

Pura Vida!

 

 

 

L.

laura

Publicités

Une réponse à « 10 questions à te poser avant de partir pour le Costa Rica »

  1. Très beau texte!
    Très imagé , on s’y croirait !
    Trop drôle  » l’attaque  » des capucins
    Muchos Gracias ☺

Laisser un commentaire