ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Personnel Professionnel TEXTES DE CLAU. x

La beauté des femmes

Écrire un texte sur les femmes, en 2019, est probablement aussi risqué que de marcher dans un champ de mines en zone de guerre. On fait un pas de travers et une bombe explose. Étant donné que je suis d’avis que les femmes peuvent vivre le féminisme chacune à leur manière, j’ai envie de prendre le risque, aujourd’hui, de souligner la beauté et la force des femmes qui font partie de notre société (avec une couleur revendicatrice, bien sûr).

J’ai envie de dire aux dames âgées à quel point je les trouve belles. Avec leurs cheveux pâles et leurs yeux qui reflètent l’histoire et la nostalgie. Certaines d’entre elles ont participé à l’évolution du statut de la femme, et sans ces luttes, nous ne serions pas qui nous sommes aujourd’hui.

Publicités

Je voudrais dire aux mamans qui sont fatiguées, qui se donnent corps et âme pour leurs enfants, qu’elles sont belles. Que même si elles n’ont plus le temps de se maquiller et que les grossesses ont fait vieillir leur corps prématurément, elles sont magnifiques. Parce que le don de soi qu’exige le rôle de maman est aussi beau en soi. Les mamans qui nourrissent leur bébé, au biberon ou au sein je m’en fiche, leur regard plongé dans celui de leur enfant, vous êtes belles.

Je voudrais dire aux femmes de carrière, qui ont le courage d’occuper des postes de direction et qui doivent constamment prouver qu’elles sont aussi compétentes que les hommes, qu’elles sont belles et inspirantes.

Je voudrais dire aux préposées aux bénéficiaires, aux éducatrices en garderie, aux proches aidantes, qu’elles sont magnifiques. Elles sont magnifiques d’occuper des postes aussi difficiles et ingrats à des salaires aussi indécents. Elles méritent plus de respect.

Aux travailleuses sociales, qui interviennent seules dans des endroits où les policiers ne vont même pas en équipe, avec des armes. Vous êtes belles et fortes d’être aussi dévouées pour les enfants dans le besoin.

Aux enseignantes qui se font intimider par des parents, aux infirmières qui donnent leur santé mentale et physique pour des institutions qui ne leur accordent pas plus de valeur qu’un tapis d’entrée. Vous êtes belles, parce que vous exercez votre profession avec cœur et passion.

Aux adolescentes qui découvrent leur identité, respectez-vous, vous êtes si belles et si jeunes. Vivez pour vous et non pour le regard des autres.

Et pour finir, je voudrais dire à mes filles, mes belles petites filles, d’être fières. Soyez fières de qui vous êtes, soyez fortes. Aimez-vous assez pour mettre vos limites et les respecter. Vous grandirez dans une société moderne, certes, mais aussi dans une société qui est constamment à une décision politique de faire reculer le statut de la femme de 30 ans. Il n’y a rien d’acquis.

 

 

 

Clau.

IMG_2781

Source photo: Pexels

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire