MODE&BEAUTÉ STYLE DE VIE TEXTES DE ÉVY. Trucs et astuces x

Voici comment j’ai réussi à me délivrer de ma gourmandise

Il y a maintenant plusieurs semaines que j’suis dedans. Que me suis lancé un nouveau défi. Suite au post d’une amie sur Instagram, les résultats parlaient d’eux-mêmes et le programme du Body Positive Challenge semblait super intéressant. Et croyez-moi, je ne suis pas du genre à croire n’importe qui ou n’importe quoi. Je dois faire mes recherches, et surtout vérifier si cela fait du sens et si cela me correspond.

Ce challenge consistait en un défi de remise en forme et de prise en charge de son alimentation. À ce moment, j’ai eu une sorte de révélation. Celle que j’avais besoin d’aide. En fait, je m’étais enfin avoué que j’avais besoin d’aide. Que même si j’essayais ben ben fort depuis des années, je ne pourrais pas y arriver toute seule. Je désirais fondamentalement régler ce problème qui traînait depuis plusieurs années, et c’est pourquoi  je me suis lancée à fond dans le programme.

Depuis cette grosse prise de conscience, j’ai complètement coupé le sucre… O.K., j’ai peut-être mangé un coco de Pâques et quelques Mr. Puffs on the side, mais rien de trop terrible. J’ai vécu une réelle désintox du sucre. Car oui, j’étais complètement addict au sucre sous toutes ses formes. Je devais absolument faire ce sevrage avant de commencer mon nouveau mode de vie sain.

Étape 1:  faire le gros ménage du printemps dans mon garde-manger. J’ai donné toutes les céréales, collations sucrées ou glucides indésirables. Je me suis débarrassé de tous les bonbons, biscuits ou chocolats de mes armoires. Il y en avait déjà très peu, mais j’ai supprimé de ma vie toutes formes de tentations ultimes. Car du sucre, plus tu en prends, plus ton corps en a besoin. C’est un effet normal, car le sucre est souvent source de réconfort et de bonheur. On a juste à se rappeler quand on allait chez grand-maman étant petits!

Étape 2: j’ai appris quelle était une portion normale par repas pour chaque groupe alimentaire et que pouvait être une bonne collation. J’avais énormément de difficulté à contrôler mes portions et à savoir ce que je pouvais grignoter entre les repas. Le E-Book en ligne de Stéfani a été pour moi vraiment super à ce niveau. J’ai appris à reconnaître ma faim et refuser un autre service. La gourmandise étant un bien joli défaut, elle commence quand on n’a plus faim.

Étape 3: je me suis mise à faire des choix beaucoup plus santé. Encore plus qu’avant et j’ai aussi voulu sensibiliser les gens autour de moi. Même ma famille et mes amies se sont vues intéressées. Après une semaine, j’y voyais déjà des résultats; juste en éliminant le sucre et en buvant beaucoup d’eau, j’ai réussi à éliminer toutes les toxines indésirables de mon corps.

Ce qui m’attendait dans le groupe de filles qui faisaient aussi le challenge, c’était du soutien, des recettes faciles et goûteuses (en y ajoutant une petite touche de mon chum qui est chef, t’sais!) et un plan d’entraînement complet. Je crois que d’avoir des gens autour de toi qui traversent la même chose, c’est bien plus facile, ils veulent tout comme toi retrouver la santé et surtout retrouver le bien-être dans leur corps. C’est encourageant et motivant pour les moments qui sont plus difficiles, car oui il y en aura! Dans ces moments, pense seulement au bien que cela te procure après un entraînement au gym, un entraînement à l’extérieur, ou encore comment tu as du fun à faire une activité physique avec l’une de tes amies. Fais juste penser à comment tu te sens après avoir mangé un repas sain, comment tu feel moins ballonnée!

J’ai vu aussi les bienfaits sur ma maladie auto-immune. J’avais des maux de tête quotidiens et mon corps me faisait souffrir à tous les jours. Avec mon nouveau programme d’entraînement au gym 2-3 fois par semaine, j’ai vu une grande amélioration. J’ai également plus d’énergie à consacrer à mes tâches à la maison. Avant, j’arrivais chez moi épuisée de ma journée de travail – on s’entend là, épuisée, je n’avais pas couru un marathon, je suis fonctionnaire… trouvez l’erreur (rires). Seulement en bougeant plus, plus souvent et de la bonne façon, j’ai vu une grande différence.

J’ai également appris à aimer mon corps avec ses formes. Sur la balance, j’ai perdu un peu plus de 10 livres, mais j’ai gagné beaucoup en masse musculaire, tout en raffermissant «mon p’tit gras d’bras». Il ne faut pas toujours se fier aux résultats sur la balance, mais bien se regarder dans le miroir. Je me suis fixé un objectif raisonnable que je savais que je pourrais atteindre. Il ne faut pas se sentir coupable d’un écart de conduite, dans le style de Chocolats Favoris mettons… Il faut seulement se dire que l’on se reprendra le lendemain!

En gros, je crois que ce programme a réussi à me rendre la santé. Non pas juste au niveau de la perte de poids, mais bien au niveau de ma santé mentale dont j’avais perdu le contrôle depuis plusieurs années avec mon alimentation. La bouffe, je ne lui accorde plus autant d’importance qu’avant. Je ne vois plus la nourriture comme un stress ou résultat du stress, mais bien comme une source de bonheur. Surtout quand celle-ci est partagée avec les gens que j’aime, elle est grandement valorisée.

 

Stéfani sort son Summer Fun Challenge le 27 juin, clique ici pour en savoir plus.

 

 

 

Évy.

image1

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

1 Comment

  1. […] Voici comment j’ai réussi à me délivrer de ma gourmandise […]

Laisser un commentaire