Confinement

Au début, c’était drôle. Les premiers jours, les premières semaines. Comme une grande pause. Des vacances pour tout le monde. Plus besoin de mettre le cadran. Travailler en bobettes, s’empiffrer à longueur de journée. Faire des cabanes dans le salon et les défaire seulement 3 jours plus tard. Pique-niquer des …

L’amour féroce

Ne plus se rappeler la douceur. Du bien qu’une tendre caresse puisse apporter. S’effondrer sous la force d’autant de bienveillance. Fondre en voyant ses yeux briller d’une telle candeur. Rester figé. Ne plus comprendre ce qui se passe. À une époque où la violence est omniprésente. Quand notre cœur, notre …