On ne se chicane jamais… sauf cette fois.

Ça m’a pris 50 km de char pour être en mesure de passer par-dessus ma frustration, être adulte et lui envoyer un message texte. Message dans lequel je parle au «je», dans lequel je m’excuse en premier, dans lequel je nomme mes émotions en pesant mes mots pour être certaine …

Publicités