ÉTATS D'ÂME TEXTES DE L. x

Merci de ne pas avoir été celui qu’il me fallait

J’étais convaincue, durant probablement toute ma vingtaine, que tu étais le bon. Peut-être parce que j’ai connu beaucoup de premières fois avec toi. Peut-être parce que, malgré le négatif, j’avais la certitude que tu étais un bon gars. Assez bon pour peut-être connaître un futur avec toi.

Pendant environ 8 ans, j’étais certaine que tu étais l’homme de ma vie. Même après nos 3 ruptures, nos 132 chicanes, les 200 fois que tu me regardais pleurer et nos 1001 hauts et bas, je pensais toujours que nos chemins allaient se recroiser encore et encore.

On ne voulait pas les mêmes choses: à 24 ans, tu n’en étais pas prêt, mais je me disais qu’après quelques années, tes désirs et buts auraient probablement changé et qu’à ce moment, on verrait ce que la vie nous réserverait. Je me disais que si à la fin de notre trentaine, nous étions toujours célibataires, ça voudrait dire que nous étions faits pour finir nos jours ensemble. Je pense que tu étais ma fameuse vieille paire de pantouffles, mon confort, ce que je connaissais.

Mais entre temps, j’ai fait la rencontre d’un homme merveilleux. Un bon gars comme tu l’es, mais lui a beaucoup plus à m’offrir. Avec lui, tout est naturel, tout est sain et doux. Il n’y a pas de colère, pas de doutes, pas de recherche de réactions mutuelles.

Les années ont passé en sa présence et j’ai compris que ma vingtaine m’avait joué un tour. Que ma trentaine était celle qui connaissait la vérité… C’est définitivement lui, l’homme de ma vie!

Et plus le temps passe, plus je me rends compte que j’ai appris beaucoup avec toi, que tu as mis la table pour ce qui était à venir pour moi. Que si je n’avais pas vécu tout ce qu’on a vécu ensemble, je n’aurais peut-être pas été prête et disposée pour ma relation présente. Pour ma vie de famille, de fiancée et de nouvelle maman. Chaque stade passé avec toi m’a menée à ce que je suis dans mon présent.

Je veux donc te remercier pour ces hauts et ces bas, ces chicanes, ces questionnements, ces différences d’opinions et de valeurs. Je veux te dire merci de m’avoir fait évoluer et grandir dans toutes ces étapes que nous avons connues à deux.

Surtout, merci de ne pas avoir été le bon pour moi comme je le croyais, de ne pas être celui qu’il me fallait finalement.

Parce que je me rends compte que si j’étais retournée avec toi comme je le pensais avant, je n’aurais pas la vie extraordinaire que j’ai en ce moment. Je ne me réveillerais pas dans les bras de l’homme que j’aime à tous les matins et, surtout, je n’aurais pas mon adorable petit bébé. Ça me rend extrêmement triste juste à penser qu’il n’existerait pas tel qu’il est, qu’il ne serait pas le parfait mélange de mon copain et moi.

Bref, merci de ne pas avoir été celui qu’il me fallait. Je te confirme que je n’étais pas la tienne non plus. Merci pour tout ce que tu m’as permis d’apprendre sur moi-même et sur ce que je voulais réellement. Rappelle-toi toujours que tu as été un merveilleux passage dans le chemin qui m’a conduit au bonheur absolu.

Merci!

 

À lire aussi: J’ai trouvé l’homme de ma vie

 

 

 

L.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire