J’ai trouvé l’homme de ma vie

J’ai eu cinq relations amoureuses dans ma vie, certaines plus longues et parsemées de hauts et de bas, d’autres un peu plus saines que les précédentes et seulement deux d’entre elles où je peux confirmer avoir été vraiment amoureuse. Je l’ai dit et je le redis : j’ai toujours été une personne complexe et spéciale; rien n’est jamais simple avec moi et ça s’amplifie lorsque je partage ma vie avec quelqu’un.

J’ai toujours eu à faire d’énormes sacrifices en couple, à tenter d’être une personne que je ne suis pas véritablement, je le réalise aujourd’hui. Mon passé affectif m’a fait croire dur comme fer que j’étais une personne exigeante, contrôlante, dépendante, jalouse et parfois assez chiante, mais en fait, je ne faisais qu’adopter le comportement qui allait avec la relation dans laquelle j’étais. Après tout, on devient contrôlante lorsqu’on n’a aucun contrôle, non? Par peur que tout s’effondre, par insécurité et un peu par inquiétude de finir ses jours seule, j’imagine.

On m’a toujours dit que l’amour, ce n’est pas compliqué, que quand on trouve le bon, les compromis ne sont pas difficiles à faire, que tout se fait naturellement, sans forcer les choses. Je peux vous dire que je ne croyais pas à cette belle théorie de l’amour idyllique beaucoup trop idéaliste. Dans ma tête, un couple ça se chicanait… souvent! On me disait aussi que quand on trouve le bon, on le sait immédiatement, sur le coup. Comme une bonne grosse claque inattendue dans la face (douleur en moins).

« J’ai tout de suite su que je voulais passer ma vie avec lui. »

« Dès notre première rencontre, je savais qu’il serait le père de mes enfants. » 

« C’est l’homme de ma vie. », me disent-elles.

Perplexe ou peut-être trop rationnelle, je les trouvais un peu intenses. Comment savoir que tu as rencontré l’homme de ta vie alors que tu n’as que 25 ans et qu’il te reste probablement le double d’années à vivre?

Étonnamment, on le sait. Est-ce une question d’instinct, d’hormones, de feeling? Aucune idée! Tout ce que je sais, c’est que je ne suis pas aussi compliquée que je le croyais et que les relations simples, tout en restant passionnelles et incroyables à vivre, existent vraiment. En ce moment, je me surprends même à déclarer que je suis convaincue à 110% d’avoir trouvé LE bon. Celui avec qui je me vois faire ma vie au grand complet, aussi longue qu’elle soit. Celui avec qui je me vois construire une vie à deux, projets après projets, et avoir une belle petite famille. Lui qui est à l’écoute de ce que j’ai à dire, mais qui a aussi son opinion à donner. Lui qui est attentionné, démonstratif et quétaine, mais tellement adorable. Lui qui est honnête, loyal et fidèle en amour comme en amitié. Lui qui a su recoller tranquillement les morceaux de mon petit coeur partiellement brisé et qui sait si bien me rassurer.

Un jour, on se rend compte qu’on ne peut être la bonne que pour le bon, qu’on ne peut pas devenir le meilleur de soi-même tant et aussi longtemps qu’on n’a pas rencontré LA personne qui nous convient réellement. Parce qu’au moment où il entre dans ta vie, tu deviens véritablement toi-même; en lui montrant tes nombreux défauts qu’il prendra probablement pour des qualités, en étant vulnérable pour une des rares fois et en te laissant être aimée comme jamais tu ne l’as été.

Grâce à lui, je réalise désormais que je suis une bonne personne : présente pour les gens que j’aime, généreuse et vraie. Je vois de plus en plus les choses que je n’aime pas de moi à travers ses yeux à lui et je commence à les apprivoiser et à les accepter. Il fait de moi la personne que j’ai toujours voulu être ou plutôt la personne que j’étais au fond de moi, depuis toutes ces années, sans pouvoir l’exploiter à son plein potentiel. Pour la première fois de ma vie, je suis LA bonne pour LE bon. Sans l’ombre d’un doute, à 28 ans, je peux affirmer haut et fort avoir trouvé l’homme de ma vie.

 

À lire aussi : J’étais désillusionnée de l’amour avec un grand A

 

 

 

L.

laura

Source photo : Unsplash

Publicités

2 Replies to “J’ai trouvé l’homme de ma vie”

  1. Contrôlant où contrôlé pour ne pas finir seul…Combien le font,le subissent !
    L’amour ❤ Tellement mieux !
    Faut savoir l’attendre et le reconnaitre.

    Tantine💕

Laisser un commentaire