J’étais désillusionnée de l’amour avec un grand A


ÉTATS D'ÂME, TEXTES DE G., x / lundi, novembre 27th, 2017

J’ai peut-être l’air sûre de moi. J’ai souvent l’air, en écrivant mes textes, d’en connaître beaucoup sur la vie… ou du moins, d’avoir l’air d’en connaître pas mal sur les relations ou sur moi-même. En fait, c’est faux. Je me pose des questions constamment, et l’une d’entre elles, ces dernières années, c’était que je me demandais si j’étais encore capable d’aimer passionnément. T’sais, l’amour avec un grand A, celui qui te jette à terre et qui te fait croire au concept de « l’homme de ta vie ».

Eh bien, je me rendais compte que ça faisait des années que je ne m’étais pas abandonnée à l’amour. Je vivais mes relations en sachant qu’elles finiraient un de ces quatre… Dans le fond, j’anticipais la date d’expiration de mes relations. Je n’osais pas m’attacher trop et aimer de toutes mes forces, parce que je me disais qu’il y aurait une fin de toute façon. On s’entend, les statistiques jouent contre notre génération; quelles sont nos chances de rester avec la même personne toute notre vie, de nos jours (oui, si tu avais pas vu le titre, j’étais désillusionnée… et qui dit désillusion, dit défaitisme) ? Alors, je me disais : pourquoi s’infliger l’atroce douleur qui vient avec une rupture d’adolescent qui perd son premier amour ?! C’était plus simple de me garder une carapace et de ne jamais tomber pleinement en amour. J’ai aimé, oui, mais j’ai aimé avec retenue. J’ai aimé sur la pointe des pieds. J’ai aimé en chuchotant au lieu de crier.

Il faut dire que je n’ai pas eu non plus les parfaits candidats pour me faire sortir de ma coquille étanche ! Je vous l’ai déjà dit, les phobiques de l’engagement, je les attirais comme un cadavre d’animal attire les mouches. J’étais souvent avec des hommes qui se gardaient un pied à l’extérieur de la relation, et ça, ça se ressent ! Essaie maintenant, quand tu es déjà désillusionnée de l’amour, de te laisser aller à 100% à aimer quelqu’un qui n’est pas présent à 100% émotionnellement parlant…

Mais tu as changé ça. Tu es sorti de nulle part, avec ton sourire à 100$ et ton regard profond. Tu as déjoué ma carapace dans le temps de le dire. Moi qui me croyais même devenue insensible, qui croyais ne plus être capable d’aimer vraiment depuis des années, je me retrouve aujourd’hui tellement vulnérable. Comme quand j’avais 16 ans. Mais maudit que c’est beau ! Je me rappelais pas à quel point ça fait du bien d’aimer fort comme ça. De prévoir un futur et de croire sincèrement qu’il n’y aura aucune fin. Pas de date d’expiration. Parce que l’amour que je ressens est trop fort pour que je l’imagine s’éteindre un jour. Avec de la chance, le tien ne s’éteindra pas non plus. Aimer de cette façon, c’est croire qu’on peut déjouer les statistiques peu encourageantes. C’est arrêter d’avoir une attitude défaitiste face à l’amour. C’est retomber en enfance, avec la naïveté qui vient avec. C’est aimer en criant tellement fort qu’on s’époumone !

Merci de m’avoir fait réaliser que ça se pouvait encore, d’aimer comme ça. Merci de faire en sorte que je t’aime de plus en plus chaque jour… Que ce soit en insistant pour aller m’acheter mes pantoufles à 2$, en me surprenant au travail, en faisant le lit chaque matin, en m’écrivant un petit mot sur le tableau pour que je le vois en arrivant, en tentant de me surprendre tout le temps, en me disant chaque jour à quel point tu me trouves belle démaquillée, en me regardant de la façon que tu le fais, en me connaissant déjà par cœur en si peu temps… En fait, je pense que c’est toi, « l’homme de ma vie » !

 

G.

Image

 

Crédit photo : Unsplash

Publicités

4 réponses à « J’étais désillusionnée de l’amour avec un grand A »

  1. Merci de me donner l’espoir. J’ai le don d’attirer les pas bons pour moi, les peureux ou au contraire les égoïstes qui veulent controler mon amour. Un jour ce sera mon tour. L’amour avec un aussi gros que la Tour Eiffel🙂

  2. Je me suis bien reconnue dans l’image du cadavre 😆 je vais prendre un ticket et attendre mon tour s’il y a de l’espoir alors lol

Laisser un commentaire