Maman STYLE DE VIE TEXTES DE G.

Choisir un donneur

Ouf! C’est loin d’être simple comme choix! Pour ceux qui ne sont pas au courant, c’est déjà l’heure de commander l’échantillon de sperme avec lequel je serai inséminée, pas plus tard que le mois prochain! Si je suis excitée? Je dirais que je l’étais, avant de me rendre compte à quel point c’était compliqué.

Premièrement, je sais pas si vous le saviez, mais tout comme la main d’œuvre, les vélos l’été dernier, les matériaux de construction et le papier de toilette en mars 2020, il y a aussi une pénurie… de sperme! Donc, après avoir coché tous mes critères comme si je me magasinais une maison sur Centris, j’ai vu le bassin de candidats diminuer jusqu’à ce qu’il y en ait… 0. QUOI?! Eh oui! Lors de ma première recherche, c’est le chiffre que j’ai vu apparaître. «Ben voyons, ça se peut pas!», que je me suis dit.

Bon OK, je vous avoue que mon amie et moi, on avait mis le paquet côté critères… Mais c’est quand même pas un pantalon que tu te commandes, c’est la moitié de la génétique de ton enfant!!! C’est pas le temps de faire des concessions. Mais on a quand même assoupli un peu la recherche. Par exemple, vu que mon groupe sanguin est négatif, la clinique conseille de choisir un donneur négatif aussi, car si mon bébé a un groupe sanguin positif, l’incompatibilité pourrait entraîner la destruction des globules rouges du fœtus. Mais y’a VRAIMENT pas beaucoup de donneurs négatifs… Pis en parlant avec ma famille, on m’a dit que c’est simplement une injection à recevoir durant la grossesse pour prévenir ça, puis on m’a fait réaliser que quand tu trouves un père pour ton enfant (dans le sens d’un chum), tu y demandes pas son groupe sanguin lol. Bref, un critère de moins qui a permis de changer la donne.

Quand je dis critères, tu peux choisir par exemple la couleur de cheveux, de yeux, son teint, sa nationalité, sa couleur de peau, sa grandeur, son poids, sa scolarité, s’il a déjà donné lieu à une grossesse avec son sperme…

On a donc enlevé d’autres caractéristiques (qui étaient superficielles, mais on se disait qu’à la première recherche, on essayait le tout pour tout, t’sais!) puis on a eu quelques résultats. C’est là que le fun a commencé! On pouvait voir des photos des donneurs, de bébé à aujourd’hui, entendre leur voix, lire une lettre qu’ils avaient écrit, et j’en passe… Je tiens à dire qu’on ne peut pas voir les photos sur tous les sites des banques de sperme ou de tous les donneurs, mais que pour moi, c’était primordial. Je m’explique: mon bébé aura 50% de mes gènes, mais sera seulement MON bébé. C’est donc important pour moi de choisir un donneur qui a des traits semblables aux miens, et ça, une fiche écrite ne pourra pas me le dire. Je suis chanceuse, j’ai des traits assez communs; on me dit toujours que je ressemble à telle personne. Bref, le but est que mon enfant ait des chances de me ressembler.

Mais là, je vous dis qu’on a eu quelques résultats… mais vraiment PEU. Un donneur a attiré particulièrement mon attention, il est tout simplement parfait. Non seulement, il n’était porteur d’aucune maladie génétique – ça, c’est une autre affaire! Dans la vie, on ne se fait pas tester pour ça, donc les couples n’ont aucune idée de quels gènes ils sont porteurs ou pas. Mais là, en l’ayant sur papier et en devant signer un document de consentement (lorsque le donneur était porteur de quelque chose), j’étais incapable. Ça a aussi éliminé beaucoup de candidats. Bref, ce donneur est parfait, car en plus de ça, ses grands-parents ont vécu vieux et tout le monde semble en santé dans sa famille. C’est un infirmier, sportif, qui a vraiment les mêmes traits de visage que moi, mais avec les yeux bleus. J’avais trouvé!!!

Mais j’ai appelé pour le commander et j’ai dû me mettre sur une liste d’attente…!!! Il n’y a plus d’échantillons disponibles pour le moment et la femme m’a dit que la liste d’attente était longue… Bon, retour à la case départ. Je suis passée par une grosse gamme d’émotions: est-ce que je vais devoir abandonner? Laisser passer ce cycle-ci, faute de donneur? Laisser tomber des critères importants pour moi? Ne pas avoir de photos? Puis, j’ai refait des recherches et j’ai trouvé un donneur très intéressant. Il me ressemble moins un peu, mais sa photo de lui enfant me fait penser à mon cousin du côté de mon père. Il n’a rien non plus dans ses traits qui sort de l’ordinaire ou qui peut détonner d’avec moi. Un très beau gars, sportif, ayant étudié en marketing et venant d’une bonne famille en santé.

Donc voilà. J’ai rempli le formulaire pour la commande. Je peux pas croire que je suis rendue là! Je peux enfin être excitée… en espérant ne pas avoir à refaire l’exercice le mois prochain!

 

 

G.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire