ÉTATS D'ÂME TEXTES DE G. x

Le timing amoureux

En amour, tout est question de timing. Pour qu’une relation naisse dans un climat harmonieux et fonctionne (que ce soit pour 2, 5, 10 ans ou pour toujours), il faut que les deux personnes se rencontrent au bon moment. Par «bon moment», je veux dire que les deux personnes doivent vouloir la même chose au même moment, être prêts à réellement s’engager et que les ex ne doivent plus être dans les parages, ni même dans les pensées. Il y a des exceptions, mais pas tant que ça. Il faut être vraiment chanceux pour rencontrer quelqu’un au mauvais moment et que ça fonctionne. Ou il faut être très persévérant. Je pense que c’est une qualité que je possède dans plusieurs sphères de ma vie, mais que je n’ai pas envie d’exploiter en amour.

Pour moi, l’amour, c’est pas censé être compliqué. Je ne dis pas qu’il n’y a aucun effort à faire pour qu’une relation fonctionne, loin de là! Mais on ne peut pas non plus s’évertuer à forcer l’autre à être prêt s’il ne l’est pas. On ne peut pas forcer l’autre à nous aimer. On ne peut pas tenter de changer l’autre. Donc, oui, on doit travailler sur son couple, mais à la base, ça devrait être facile. On doit avoir le feeling que c’est meant to be. Que tous les astres sont alignés pour que cette relation-là ait une raison d’être, sans qu’on ait à déplacer des planètes.

Publicités

Le problème, c’est que parfois, il est difficile à évaluer le timing. La personne nous dit être prête et nous dit rechercher la même chose que nous. Puis, c’est au fil du temps qu’on se rend compte qu’elle n’était pas vraiment prête à s’investir. Pour avoir vécu l’enfer de vouloir conformer mon ex au type de relation que je voulais (et qu’il me disait vouloir également), alors que dans les faits, il n’était pas du tout prêt à s’investir sérieusement, je peux vous dire de fuir en courant si vous avez le sentiment que c’est ce qui vous arrive. C’est épuisant et dur sur l’égo d’essayer unilatéralement que ça fonctionne pendant un an (OK, finalement, je suis peut-être persévérante aussi en amour… ou du moins, j’étais). PLUS JAMAIS. Il y a eu des signes avant-coureurs; je n’ai pas voulu les voir. Depuis, je pense que je suis devenue trop prudente. Dès qu’un détail me fait penser à mon ex, je me sauve en courant.

Mais ce qui m’amène à vous parler de timing, c’est une histoire en particulier. Il y a environ sept ans, je l’ai rencontré. Le bon timing? Pas du tout. Il était l’ami de ma date de l’époque et était lui-même en relation. La chimie était pourtant là, à tous les niveaux. Ce que nous avons fait? Sans même en parler ou se poser de question, la solution nous paraissait claire à tous les deux : nous sommes restés de très bons amis pendant tout ce temps. Nous avons vécu beaucoup de choses chacun de notre côté. Puis, c’est aujourd’hui que le bon timing s’est présenté. La vie est bien faite, car nous aurions pu tout gâcher en s’essayant plus tôt, alors que nous n’étions pas prêts. À la place, nous avons inconsciemment attendu le bon moment : nous sommes libres tous les deux et sommes prêts à s’investir à 100%. Nous avons une longueur d’avance : nous sommes déjà liés d’une belle amitié et la chimie du départ ne s’est jamais dissipée. Selon moi, les couples qui fonctionnent le mieux sont ceux qui sont avant tout des meilleurs amis. Est-ce que ça va fonctionner? Aucune idée, mais je n’ai jamais eu autant confiance en la vie qu’en ce moment.

 

G.

Image

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

1 Comment

  1. Bien contente que le timing ait fini par se manifester pour vous!

Laisser un commentaire