La non-maternité

J’aime bien les kidos, don’t get me wrong. J’aime mes neveux et les enfants de mes copines, les gamins qui jouent à la tag dans la ruelle derrière chez moi. J’aime les minis humains… à petite dose. Contrairement à plusieurs femmes, je n’ai jamais eu la fibre maternelle ou l’appel de …

Publicités