ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Maman Personnel TEXTES DE L. x

Aimer sans le démontrer (ou l’amour entre de nouveaux parents)

Mes relations amoureuses ont toujours été assez fusionnelles. Pour moi, c’était important que mon chum me démontre de différentes façons son amour. Une d’entre elles était très physique. J’ai longtemps eu besoin de câlins, de me faire prendre la main, de me faire toucher et coller. J’ai longtemps un peu jugé cet aspect dans la vie de couple de mes parents.

«Sont-ils vraiment amoureux?»
«Il ne s’embrassent jamais!»
«Ils sont toujours à l’opposé sur le sofa quand ils écoutent la télévision.»

Puis, depuis quelque mois, j’ai compris. J’ai compris que la vie de parents passe souvent avant la vie d’amoureux. Avoir un bébé, ça te change, ça change ta relation de couple surtout. Pas nécessairement pour mieux ou pire… c’est juste différent. Quand tu as un enfant, il devient rapidement ton unique priorité, ce qui fait que tu peux facilement négliger d’autres aspects de ta vie. Ce que je tente vraiment d’éviter!

Avant, j’avais ma bulle personnelle en permanence, donc j’adorais quand mon copain y entrait pour me donner de l’affection. J’ai même mis fin à des histoires de cœur parce que je ne ressentais pas que j’étais «assez» aimée. J’avais besoin que mon chum me le démontre à moi, mais aussi au monde entier. Ça criait le manque de confiance en soi et le besoin d’être rassurée.

Maintenant, je n’ai pratiquement jamais de bulle personnelle. Mon bébé est dans celle-ci 24h sur 24, 7 jours sur 7. J’adore cette nouvelle sensation, cette dose d’amour totalement nouvelle et différente de ce que j’ai connu. J’aime le coller, le toucher, le serrer dans mes bras. Puis, quand il dort enfin, je retrouve ma bulle et je l’apprécie comme jamais auparavant.

Ce qui fait que, quand mon copain veut venir me coller, m’embrasser, me toucher, j’ai parfois le goût du contraire. Moi qui ai tellement attendu et voulu trouver un homme comme le mien, comme cela! Moi qui trouvais donc étrange les couples plus vieux qui ne se touchaient jamais, qui ne se disaient plus «je t’aime».

Avec le temps, je commence à comprendre qu’on peut aimer sans le démontrer. Qu’il y a beaucoup plus que le contact physique à une relation. Qu’il y a beaucoup plus que ce que les gens extérieurs voient aussi. Mon amour, je le démontre de plusieurs autres façons.

Je ne suis pas devenue un bloc de glace non plus, nous avons nos moments de tendresse, mais parfois, entre le lavage, le souper et le bébé, je ne pense pas à m’arrêter pour me coller.

Avec bébé, notre amour a changé, évolué. Malgré le fait que je ne prenne pas toujours le temps de poser un geste de tendresse auprès de mon conjoint, je l’aime comme jamais je n’ai aimé. Avoir un enfant, quand tu as déjà une relation solide, ça rapproche.

Je comprends maintenant que la démonstration de notre amour en tant que parents est simplement différente.  On est passé d’un amour davantage physique à un amour beaucoup plus psychologique.

J’ai compris aussi qu’on peut aimer sans que ce soit visible de l’extérieur, sans que les gens ne le voient. On s’aime par des compliments quotidiens, par une écoute réelle et un soutien dans nos projets personnels. Cet amour se développe par nos échanges, nos fous rires et nos regards complices.

Finalement, ce que je ressens pour lui, je le démontre. Simplement d’une façon qui diffère de ce que je croyais être la bonne lors de ma jeunesse. Plus je vieillis, plus ma relation avance, plus je viens à réaliser que l’amour se fait voir et ressentir de plein de manières, qu’on soit parents ou non. L’important, c’est que les deux personnes dans la relation s’y sentent merveilleusement bien et comblées.

 

 

 

L.

Source photo: Unsplash 

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire