STYLE DE VIE TEXTES DE G. Trucs et astuces Voyages x

Le Mexique… sans tout-inclus!

Ça fait quelques années que j’ai pris goût à voyager, mais pas dans des tout-inclus. Ça peut être le fun de temps en temps quand t’as vraiment besoin de relaxer, mais je suis plutôt du genre à vouloir explorer, tout voir et m’empreindre d’une culture.

Bon, j’ai pas fait ce voyage-là en sac-à-dos non plus (même si j’adore ça), c’était un tantinet plus luxueux, mais tout de même hyper abordable. Ça fait 2 années de suite que ma famille et moi, on loue une grosse villa au Mexique. On choisit des endroits pas vraiment touristiques, comme ça, c’est vraiment moins cher. Pis en plus, ça t’évite de croiser des Ginette et des Claude sur la plage tout le long de ton séjour. Parce que t’sais, ça fait du bien d’être dépaysé quand on voyage! Le truc aussi pour que ça coûte pas cher, c’est aussi d’être assez nombreux, mais si vous êtes juste 2 par exemple, y’a moyen de trouer un AirBnB cute!!!

Publicités

Bref, cette année, notre choix s’est arrêté sur Veracruz, une petite ville située sur le bord du Golf du Mexique. En fait, je vous disais que c’était pas très touristique, mais il y a beaucoup de touristes mexicains, ceux qui habitent au centre et veulent venir profiter de la plage. Mais je peux vous dire qu’on était les seuls blancs et que la plupart des gens ne parlaient pas anglais. Ça fait pratiquer l’espagnol de secondaire 3, mettons! Bref, je vous présente mes highlights de ce voyage, car je conseille définitivement la destination!

1- Le type de voyage et l’endroit

Pour vrai, louer une maison, vivre la vie de ceux qui habitent là, c’est vraiment intéressant. Si tu pars en sac-à-dos et que tu vas rencontrer plein de gens dans des hostels, c’est aussi super palpitant, mais c’est juste un autre type de voyage.

Ici, on habitait dans la maison d’un Mexicain (on s’entend que c’était un riche là, mais quand même), on prenait l’autobus à moins de 1$ par déplacement (parfois ça coûtait 60 cents), on prenait des taxis, pis on allait faire l’épicerie souvent. C’est vraiment comme si on habitait là. Le complexe de maisons où on logeait était vraiment mignon et sécuritaire, il y avait une gate pour y entrer.

IMG_7495.jpg

Crédit photo: Charles Boisseau

Puis, au niveau des activités, il y en avait pour tous les goûts: on essayait des plages différentes chaque jour, on est allés à l’aquarium, il ne manquait pas de petits restos et on aimait bien aller se promener au centre-ville… Pis justement, quand je vous dis que l’endroit vaut la peine, le centre-ville de Veracruz est vraiment spectaculaire côté architecture!

Crédit photos: Charles Boisseau

Crédit photos: Diane Thériault

Pis en plus, on a été chanceux, on était là pendant le gros festival de la place, un genre de mini carnaval de Rio! On a donc eu droit à une grosse parade et à plusieurs festivités! C’était assez impressionnant et l’ambiance était à la fête.

Crédit photos: Charles Boisseau

2- Le sandboard dans les dunes de Chacalacas

Pour vrai, je vous dirais que c’est l’une des activités les plus nices que j’ai faites de toute ma vie. L’expérience en soi avec la vue sur la mer, c’était juste fou. C’est comme du snowboard, mais sur le sable, avec la mer turquoise en background! Pis y’a pas de chairlift dans les dunes, on s’entend, faque tu fais ben des jambes et des fesses à remonter les pentes à pied sous le gros soleil! WIN-WIN; de l’exercice physique et bien du fun! Ça glisse pas mal moins que sur la neige, alors ils te donnent un bâton de cire et tu cires ton board avant chaque descente.

Crédit photos: Charles Boisseau

On a fait affaire avec Sandboard Veracruz et je les conseille fortement! Pour vrai, il y a seulement quelques endroits où tu peux faire cette activité au Mexique, alors cherche pas plus loin: va là! Yasser, le gars qui organise tout ça, est vraiment gentil et il a été notre sauveur tout le long du voyage. Il nous appelait des taxis quand on rushait avec notre espagnol, il nous a amenés manger des tacos, il nous a conseillé des endroits à aller, il nous a eu des billets pour la parade et m’a même référé l’endroit où je me suis fait tatouer. Bref, quel service avant et après vente! On peut dire qu’on s’est fait un ami!

IMG_4880

bf9511fa-b3b0-4236-9d82-12ba0c79923f

3- Anton Lizardo, un petit village de pêcheurs

Comme je disais, on a fait plusieurs plages. Anton Lizardo était vraiment cute, c’est un petit village de pêcheurs vraiment tranquille. Le sable était vraiment bien tapé et on a mangé dans un petit resto sur le bord de la plage.

4- La lagune de Mandinga

Quoi de mieux qu’un petit tour de bateau privé dans une lagune presque déserte où sont pêchées directement des huîtres?! Ensuite, on a accosté sur une petite île pour justement manger des huîtres fraîches avec une petite bière froide! Super excursion pour la modique somme de 10$ par personne!

5- Cancuncito

On s’est fait dire que c’était une petite île au milieu de nulle part, entourée d’eau turquoise. Finalement, ce qu’on ne savait pas, c’est que dépendamment de la marée (donc heure de la journée), ça peut être une «île» mais c’est surtout un endroit paradisiaque pour se baigner, où l’eau est vraiment basse et où on voit plein de poissons vu l’eau claire. Parfait spot pour faire du snorkeling et prendre des photos de rêve! Encore là, faut prendre un bateau pour se rendre. Ça coûte environ 20$ par personne.

Crédits photos dans l’ordre: Charles Boisseau et Diane Thériault

6- Le tattoo shop

Notre ami Yasser nous a recommandé cette place, parce que ceux qui me connaissent savent que j’adore me faire tatouer en voyage pour ramener un souvenir indélébile. Puis, durant ce voyage-ci, j’ai eu un appel de ma coloc pour m’apprendre le décès de mon chat Gustave. J’ai donc décidé de me faire tatouer quelque chose qui représentait mon petit bébé, parce que c’était le chat parfait. J’ai fait des petites recherches, et un cactus signifie «amour maternel». En plus, ça cadre parfaitement avec le Mexique. Donc voilà.

Crédit photos: Charles Boisseau

Puis, la tatoueuse était vraiment bonne et elle parlait bien anglais (thank God). L’endroit, Pablo Logos, m’apparaissait vraiment sécuritaire et n’était pas louche du tout, j’avais l’impression d’être à Montréal (si je compare à l’endroit vraiment hippie où je me suis fait tatouer au Mexique l’an dernier). Bref, je le recommande!

Crédit photos: Charles Boisseau

 

 

 

 

G.

Photo-19-03-17-22-26-44.jpg

Crédit photo: Charles Boisseau

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire