À toi, mon bad boy

3 ans ensemble. 3 ans à m’en remettre. Aujourd’hui, je suis capable de te dire merci. Tu étais mon bad boy. Celui que je trouvais tellement courageux. Tellement vaillant, tellement déterminé. Mais tu étais beaucoup plus que juste mon bad boy. C’est ta fougue qui m’a attirée. J’étais une jeune …

Publicités
Journal de bord: mon idylle en République Dominicaine partie II