Lettre aux enseignants de mes futurs enfants


ÉTATS D'ÂME, TEXTES DE L., x / lundi, juin 18th, 2018

Chers enseignants,

Vous ne le savez peut-être pas encore et vous n’êtes peut-être même pas encore au courant que vous voulez devenir enseignants, mais je vous assure que vous allez jouer un rôle extrêmement important dans la vie de mes futurs enfants.

Premièrement, je veux vous dire un énorme merci pour les petits miracles que vous faites avec eux, et ce, au quotidien.

Merci pour les projets que vous leur faites vivre en courant après un petit restant de budget qui est surement dans une enveloppe cachée quelque part, en payant une partie «de vos poches» parce que le temps vous manque pour attendre les bons de commande et les autorisations et en prenant de votre temps personnel pour aller faire les courses (parce que votre 32h/sem. est fait depuis belle lurette).

Merci pour toutes les petites attentions que vous faites pour eux en leur donnant de l’amour, du soutien académique et émotif, en les aidant à se faire de bons amis et à faire de bons choix, en leur expliquant et réexpliquant les notions qu’ils trouvent plus difficiles à comprendre et en leur donnant le goût de croire en leurs rêves.

Merci de ne pas les abandonner malgré les obstacles rencontrés. Malgré le fait que votre classe compte 32 élèves, dont plusieurs intégrés, que vous n’avez pas d’aide puisque la seule T.E.S. de l’école éteint des feux un peu partout, que vous n’avez aucunes ressources pour évaluer les élèves en difficulté et que certains parents aiment vous détester et s’opposent aux conséquences que vous donnez.

Parce que vous tolérez beaucoup de choses par amour pour votre métier, parce que vous passez les besoins de mes enfants avant les vôtres, parce que vous les gâtez à votre façon, parce que vous vous assurez qu’ils soient toujours bien en mon absence, parce que vous poussez pour avoir du matériel qui leur conviendra davantage et parce que vous vous levez le matin contents d’aller les rejoindre. Pour toutes ces raisons, sachez que vous êtes indispensables et que vous comptez énormément pour notre famille.

Sachez que j’appuierai toujours vos décisions et votre jugement professionnel, sachez aussi que je serai présente auprès de mes enfants le soir pour les aider à assimiler les apprentissages de la journée.

Dernièrement, sachez que je suis moi aussi enseignante et qu’entre passionnés du métier, on ne peut que se comprendre et s’appuyer.

Alors, que vous soyez encore aux études, finissants ou en poste depuis plusieurs années, ne lâchez pas… mes futurs enfants ont besoin de vous.

 

 

 

L.

laura

Source photo: Unsplash

Publicités

Une réponse à « Lettre aux enseignants de mes futurs enfants »

Laisser un commentaire