ÉTATS D'ÂME MODE&BEAUTÉ STYLE DE VIE TEXTES DE G. x

L’ère des #Instababes

Rassurez-vous, je ne suis pas là pour insulter personne. Je follow moi-même plusieurs de ces Insta babes qui font rêver sur le fameux réseau social qui ne cesse de gagner en popularité. Par contre, cette «mode» me fait me poser tellement de questions sur la société d’aujourd’hui et la nouvelle génération.

C’est vrai, c’est rendu tellement normal le «fake». Ça a commencé il y a quelques années avec la mode de toutes se ressembler. Les filles se faisaient toutes gonfler les lèvres de la même façon, avaient les mêmes cheveux noirs longs, les mêmes faux cils, les mêmes 6 pouces de make up dans la face (avec le même coutouring)… Bref, elles se ressemblaient TOUTES. J’aurais bien aimé voir la face de la victime pendant une parade d’identification au poste de police suite à un crime commis par une de ces belles filles… à essayer d’identifier laquelle! Bref, à ce moment-là, c’était les filles naturelles qui détonnaient.

Publicités

Puis là, maintenant, on est là à vénérer des filles sur Instagram, qui dans la vie de tous les jours, sont des filles ordinaires comme toi et moi! Ces filles-là vont aller en voyage avec un photographe professionnel, s’apporter 10 outfits par activité pour faire des shootings partout, choisir les plus belles photos, les faire passer par Photoshop, choisir le meilleur filtre… puis paf, on voit les clichés sur Instagram pis on s’excite. Comme si on regardait Gisele Bündchen. Ne m’interprétez pas mal, je ne dis pas que ces filles ne sont pas belles. Au contraire, la plupart le sont sûrement en vrai aussi. Mais sont-elles plus belles ou mieux que leur voisine, qui n’a pas le même budget ou les mêmes priorités et qui décide de publier une petit selfie bien simple et non retouchée de temps en temps, parmi des photos de sa petite vie tranquille? Souvent, non.

En fait, on s’en fout qu’elles soient belles, laides, ordinaires… car tous les goûts sont dans la nature. Puis je ne dis pas non plus que ce n’est pas correct de leur donner de l’attention ou de les aimer. Ce que je déplore, c’est que notre société maintenant considère tout ça comme étant la réalité et que ça met de la pression malsaine aux filles. C’est rendu que les standards de beauté, c’est d’avoir l’air parfaite en tous lieux, en tout temps, comme ces Insta babes. D’avoir l’air parfaitement maquillée sur la plage ou pendant une activité sportive. D’avoir le corps parfait sans une once de cellulite, d’avoir le bronzage parfait, la pose parfaite… D’avoir un certain nombre de followers et de likes sur Instagram, sinon c’est que t’es pas assez cool. On déplorait quand j’étais jeune que les photos retouchées dans les magazines favorisaient l’hypersexualisation des pré-adolescentes et créaient des complexes ou des troubles alimentaires… je n’ose pas imaginer la situation actuelle avec Instagram!

C’est épuisant, tout ça! Et si on avait envie de pouvoir être naturelle et être soi-même? De capturer le vrai moment, sans filtre? On peut, c’est sûr, mais on se sent laide, ordinaire. On ne sent plus à la hauteur dans cette société, pendant qu’on voit notre chum scroller son Instagram et s’émerveiller devant toute cette mascarade. En gros, il faut juste être capable de faire la part des choses et de ne pas s’attendre de toutes les filles qu’elles ressemblent à ça. Ce n’est souvent que de la poudre aux yeux.

 

IMG_2228.jpg

 

 

 

G.

Image

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

3 Comments

  1. C’est vrai. Je pense qu’on doit rester réaliste. C’est dommage de devenir esclaves de son image. Et je te jure il faut y aller mnt sur insta pour trouver des profil normaux.

  2. […] À lire aussi: L’ère des #Instababes […]

  3. […] À lire aussi: L’ère des #Instababes […]

Laisser un commentaire