Choisir une carrière


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Professionnel, TEXTES DE V., x / jeudi, mai 17th, 2018

Un DES, un DEP, un DEC, un BAC (ou une DEC-BAC si t’es un peu trop motivé(e)), une maîtrise… Bien des beaux acronymes pour dire que c’est ça qui va décider du reste de ton avenir. Du reste des 40 heures par semaine que tu vivras jusqu’à tes 65 ans… ou plus!

On va se l’dire, le choix de carrière… Oh boy! Ça commence à 6 ans quand tu dis que tu veux être une princesse. Pis après, ça s’en vient plus sérieux: cuisinière, policière, enseignante, médecin…

En grandissant, on se rend compte qu’il y a des choses qu’on aime plus que d’autres. Pour ma part, j’suis plus du genre j’aime tout (à part les chiffres), je suis bonne dans tout (à part les chiffres), mais j’excelle dans rien. Ce qui fait de moi une fille qui peut tout faire (à part des chiffres), mais toujours sans se démarquer (sauf dans ma «pochitude» en matière de chiffres). Je sais pas pour vous, mais moi, à 24 ans, j’ai aucune idée de ce que je veux faire de ma vie. Je regarde le monde trouver leur passion, pis même certains qui peuvent en vivre. Moi, je pense bien que quand tu peux vivre de ta passion, t’as trouvé le St-Graal de la vie. Bref, je les envie ceux-là.

Donc, en attendant, je me contente de travailler dans un superbe restaurant, à faire une job, qui je sais, je ne veux pas faire pour le restant de mes jours. À 24 ans, y’en a qui sortent de l’université avec un BAC, pendant que moi, je réponds à des clients et j’accroche leurs manteaux. Ça m’amène souvent à me demander où ma vie s’en va.

Pis finalement, j’en viens toujours à la même conclusion: dans l’fond, c’est tu SI important que ça avoir une carrière? Est-ce que travailler simplement pour pouvoir vivre, c’est pas suffisant? Je commence vraiment à penser que je vais faire un travail simple pour le restant de ma vie, pis que c’est ben correct de même.

Parce que, je sais pas si je les envie moi, le monde qui reviennent chez eux le soir pis qui doivent encore travailler. Je sais pas si je les envie moi, le monde qui dorment pas parce que leur job les stresse. Je sais pas si je les envie moi, le monde qui ont des responsabilités plein les bras, à courir comme des poules pas de tête. Au final, quand ce monde là vont être rendus à prendre leur retraite… Ils vont-tu avoir vécu?

Dans mon cas, j’ai pas toutes ces angoisses de carriériste, pis je profite de la vie. C’est pas le St-Graal, mais c’est mieux que bien des affaires. Chose certaine, s’il y avait eu un diplôme pour être princesse, ça aurait été mon 1er choix.

#YOLO

 

 

V.

25497339_1771157166242137_1994963629_n

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire