La phobie des folles


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, TEXTES DE G., x / vendredi, mai 18th, 2018

Reblog d’un texte du 28 mars 2017.

Il me semble que j’entends souvent les gars dire que « toutes les filles sont folles ». C’est même devenu une phobie courante. Oui, y en a des vraies folles, ça existe. Mais je trouve ça un peu intense que les filles normales ou pas vraiment plus folles que d’autres soient mises dans le même bateau et paient pour les vraies folles de ce monde. C’est vrai, les gars, vous avez la « folle » facile. Dès qu’une fille réagit d’une façon qui ne vous convient pas (probablement suite à une action de votre part), vous vous dites que c’est décidément parce qu’elle est folle; on l’est toutes, t’sais! C’est tellement plus facile à tirer comme conclusion que de faire de l’introspection et de se demander ce que vous auriez bien pu faire de pas correct… Souvent, il y a des torts des deux côtés. Mais non, souvent vous croyez n’avoir rien à vous reprocher et passez à la suivante. À toutes les fois, l’expérience se répète :

  • Action (ou inaction) de votre part;
  • Réaction qui vous déplaît de la part de la fille;
  • C’est une folle;
  • Next.

 

Ça va continuer combien de temps, tout ça? Vous pensez être LE malchanceux qui tombe toujours sur des folles? Je vais vous apprendre quelque chose : personne n’est parfait. Certaines filles ont plus d’insécurités que d’autres. J’en fais partie. Ça fait tu de moi une folle? Je pense pas. J’ai juste besoin que tu me meet halfway pour que ça fonctionne. Que tu me donnes du jus pour te faire confiance et que tu me démontres ton intérêt. Moi aussi, je ne demande que ça : être relax dans la relation. Tu penses que c’est le fun être stressée? Angoisser? Se poser des questions? Se sentir fatigante? Tu penses que t’es le seul qui en ressens l’impact pis que j’ai du fun, moi, là-dedans, peut-être? Ben oui, j’ai juste ça à faire moi, vouloir être stressée et te faire chier avec ça.

Figure-toi donc que moi aussi, ma vision d’une relation saine et agréable, c’est de me sentir zen et de n’avoir aucune inquiétude tellement la confiance et l’amour entre mon partenaire et moi sont grands. Tellement il me fait sentir bien. Mais pour ça, t’as tes preuves à faire. C’est pas « gratis » la relation idéale. Tu gagnes pas ça en déroulant le rebord de ton café sans rien faire de plus. Tu dois justement me le montrer que je peux me fier sur toi et que je suis importante pour toi. Tu dois me faire sentir désirée et pas seulement par tes paroles, mais également par tes gestes. Bref, je dois me sentir bien dans la relation. Bien à un point tel que je n’aurai plus besoin d’aucune preuve et que je ne me poserai plus de questions. Je vais être enfin relax. On dirait un but inatteignable. On dirait que les gars ne veulent plus faire leurs preuves ou faire d’efforts. Ils pensent qu’on va arriver déjà parfaites et parfaitement à l’aise dans la relation dès le départ, qu’on ne devrait jamais avoir aucun doute, aucune question, aucune insécurité. Si c’est pas le cas tout de suite, ben c’est sûrement parce que la fille est folle (t’sais), donc nécessairement la relation ne fonctionnera pas. Faudrait surtout pas avoir à lever le petit doigt pour la bâtir cette relation-là.

Désolée là, mais un moment donné, ça va faire! Ça va faire la paresse! Ça va faire les têtes dans le sable! Ça va faire la pression sociale sur les filles de ne pas « agir en folle », pour désigner tout comportement, même légitime, relié à toute insécurité. Ça va faire! Vous aussi, vous avez votre bout de chemin à faire si vous voulez qu’on agisse comme des filles comblées. Faites-le. Pis après, on s’en reparlera. Je vous gage que la proportion des filles folles va avoir diminué autour de vous.

 

 

 

G.

Image

Publicités

Laisser un commentaire