STYLE DE VIE TEXTES DE ALEXE. Trucs et astuces x

Coin lecture – Ce qu’on attend pour 2019

Comme si je n’avais pas encore assez de retard dans ma pile à lire (j’ai littéralement plus de 40 livres dans ma PAL), je vous propose d’attendre ces livres avec moi pour les quelques semaines à venir. Ce mois-ci, je vous suggèrerai un recueil de poésie, un roman, ainsi qu’un récit. Let’s go!

Poésie

Ici, on ne parle pas d’Arthur Rimbault ou de Victor Hugo. Non non, on parle de poésie contemporaine, de poésie qui, selon les mots, veut dire exactement ce que l’auteur tente de dire.

Publicités

Je citerai Daphné B dans Beautiful

«Une journée dans la vie d’une barmaid/je coupe une lime/je pense à toi/je coupe un citron/je pense à toi/je pense à toi/je coupe mon doigt.»

Tu comprends le principe.

Je te dirai aussi de te procurer le deuxième recueil de Daniel Leblanc-Poirier, Fuck You (haha) aux éditions l’Hexagone. On en dit, selon l’éditeur: «Après l’appel à l’aide de 911, finaliste au Prix des Libraires voici le deuxième temps révolté d’un triptyque poétique dont le fil conducteur est la dépendance aux opioïdes et la relation amoureuse.». Ça me semble prometteur.

 

Roman

Après Sauf que j’ai rien dit, Lily Pinsonneault nous offre Pas pressée. Moi je suis assez contente qu’elle revienne puisque j’ai bien aimé son premier livre. Si tu ne l’as pas lu, t’as jusqu’au 5 mars pour t’y mettre puisque Pas pressée sera en librairie le 6! Faisant partie de la collection Latitudes des Éditions Québec Amérique, on peut certainement s’attendre à quelque chose qui rejoindra plusieurs d’entre nous puisque l’éditeur nous titille avec ce résumé: «Qu’est-ce qu’on fait quand on pleure tout le temps et qu’on arrive plus à dormir? Jolen, elle, décide de lâcher sa job sérieuse et de retrouver son ancien appart et ses colocs adorés, dans l’espoir de semer l’angoisse et les peines d’amour, et d’apprendre à se tenir solidement sur ses pattes, seule.». En tout cas, moi ça me parle, donc j’entoure le 6 mars en rouge dans mon nouvel agenda 2019!

 

Récit

Perso, les gens qui vivent des moments éprouvants et qui sont capables d’en parler dans un livre m’impressionnent. Je pense que ça prend beaucoup de résilience et d’humilité pour raconter son histoire, souvent tumultueuse. Le 30 janvier paraitra donc le récit d’Éliane Gagnon, Carnets de fuite, que l’on peut voir sur plusieurs plateformes, aux éditions Libre Expression. L’éditeur en parle comme «un récit extrêmement personnel dans lequel la comédienne et auteure, polytoxicomane pendant près de vingt ans, fait état de ses nombreuses fuites et de son cheminement vers la sobriété». Je n’ai pas grand chose à ajouter, j’ai juste envie de la féliciter d’avoir fait ce cheminement.

J’espère que mes suggestions ne te créeront pas trop d’attentes de lecture. Si tu commences à te ronger les ongles parce que tu ne t’en peux plus, écris-moi, j’ai mille livres à te conseiller. Sur ce, encore et toujours, encourage tes librairies indépendantes de quartier, et même l’emprunt à la bibliothèque, ou encore mets-toi tout de suite en attente sur la bibliothèque en ligne pour ces livres.

Bonne lecture!

@_la.reserve_

 

 

 

 

Alexe.

IMG_1793

Source photo: Unsplash

Publicités

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire