ÉTATS D'ÂME TEXTES DE S. x

En mémoire de ma mère

Ma mère nous a quittés, mon frère et moi, il y a de cela aujourd’hui très longtemps. Les 16 années où j’ai eu la chance de l’avoir à mes côtés, auront été le plus beau des cadeaux et la plus belle des chances. Je n’aurais voulu être aimée par aucune autre mère. Je l’ai choisie, elle, pour des raisons bien évidentes. Je reste convaincue que chaque enfant choisit sa mère, pour le meilleur ou pour le pire.

16 ans après son départ, je constate que les 16 premières années de ma vie avec elle auront été les plus belles. Je garde en mémoire des souvenirs impérissables et reste persuadée que les forces que j’ai acquises me proviennent d’elle. Que les bases sur lesquelles je continue de forger ma forteresse, ce sont elle qui me les a enseignées. Que la personne que je suis aujourd’hui fait écho à ce qu’elle était elle, et ça, ça me rend tellement fière. Fière de savoir qu’au travers moi, elle continue de vivre, de sourire, de s’épanouir, d’aimer, de rire. Chaque jour, je tente de la faire vivre au travers moi. Chaque jour, j’ai une pensée pour elle.

Malgré que nous n’ayons eu que 16 années ensemble, elles restent pour moi les 16 plus grandes. Maman, ce que tu m’as transmis en si peu de temps relève presque du miracle. Merci de l’avoir fait et de l’avoir fait en si peu de temps. Puisque la vie savait ce qui nous attendait, alors il fallait me préparer. Me préparer au pire et tu l’as fait. Tu as laissé en moi des forces inexpliquées. Encore aujourd’hui, la mort de ma mère reste l’épreuve la plus difficile de ma vie. La plus lourde, la plus triste, mais surtout la plus vide de sens.

Personne n’est prêt à perdre sa mère, en aucun moment, ni sous aucune circonstance. Rien, rien le moment venu, ne peut alléger cette immense peine. Le vide que laisse la mort d’une mère est inimaginable et atrocement douloureux. Et dieu sait que l’amour d’une mère ne se remplace pas. Jamais. Ce qui reste en revanche, ce sont les souvenirs, la mémoire de son sourire, l’écho de son rire.

Maman, si ces mots se rendent à toi, je t’aime. Je n’ai rien oublié de ce que tu m’as appris. Je mets en pratique tous les jours ce que tu m’as intensément transmis. Je suis heureuse et amoureuse, exactement comme tu le souhaitais.

À lire aussi:

Parce que je viens de loin
Reste encore un peu maman…
La fête des mère quand maman n’est plus là…

 

 

 

S.

image1 (5)

 

 

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

3 Comments

  1. Touchant….très touchant…

  2. tellement beau et triste à la fois :-(

  3. Je t’envoie toute mon affection💗

Laisser un commentaire