ÉTATS D'ÂME DÉVELOPPEMENT Maman Personnel STYLE DE VIE TEXTES DE MISS EDITH

Toi, la femme derrière la maman

Aussi loin que je puisse me souvenir dans l’histoire, la femme a souvent été une héroïne dans l’ombre. Elle a appris à faire les tâches domestiques avec sa mère alors que les frères pouvaient s’amuser, se mariait jeune, avait des enfants, beaucoup d’enfants, comme Émilie et Ovila. On nous a appris à bien s’occuper de nos poupées, à bien habiller nos Barbies, on nous a appris à être jolies, à ne pas rouspéter et surtout à ne pas dire non. Pas trop souvent, du moins et il ne fallait pas rire trop fort à la table, ce n’était pas poli.

On a vu nos grands-mères se lever très tôt pour leur maisonnée, on a vu leurs rides se dessiner sur leur visage et j’ai vu ma grand-mère épuisée, le cœur fatigué. Un jour que je n’en pouvais plus d’essayer de recopier ce «modèle parfait», mes deux enfants sous mes bras et ma coquetterie défaillante, j’ai dit à ma grand-mère: «Mais comment tu as fait?!». Sa réponse a changé ma vie. Ne t’oublie pas. Ne le fais pas. Ne laisse pas tes rêves de côté, pense à toi, tes enfants vont t’aimer quand même.

Je me souviens que ces mots m’avaient percutée, que je voulais être une femme aussi. Un postpartum à mon actif à 25 ans, il était hors de question que ce soit ça la vie, ma vie!

La vie, ce n’est pas être mère. Être mère, ce n’est pas la seule mission d’une vie. Attendez avant de me lancer des roches. Mon rôle de mère est précieux, il est le plus beau cadeau que j’aie pu recevoir, mais il n’est pas ma seule raison d’exister. Je suis fière de ces 4 humains que j’ai mis au monde, fière de les regarder s’épanouir et je souhaite le meilleur pour chacun d’eux. Tout doucement, leur autonomie gagne du terrain et si je m’étais mise sur pause, que me resterait-il lorsqu’ils seront tous partis?

Nombreux sont les couples qui se perdent de vue dans la montagne de couches ou de jouets qui traînent pas terre, nombreux sont les couples qui ne survivent pas à ces années de dévouement. La femme n’est qu’une mère épuisée, l’homme frustré que sa femme n’ait plus envie de jouer à la séduction du début. On se donne corps et âme, mais on oublie notre cœur de femme.

Elle est là en chacune de nous cette magnifique déesse, il nous appartient de la garder en vie. Il nous appartient de prendre du temps pour soi et pour notre couple. Les enfants ne vont certainement pas manquer leur carrière universitaire parce que maman sort le vendredi soir avec papa, qu’elle va au spa ou qu’elle a fait juste une omelette pour souper.

Choisissons-nous les femmes, investissons en notre épanouissement, arrêtons de nous sentir égoïstes parce qu’on a envie de penser à nous un peu. Quel est l’exemple que nous voulons montrer à nos fils et à nos filles, quelle trace indélébile voulons-nous laisser?

J’ai envie que l’amour et l’accomplissement fassent partie de leurs plus beaux souvenirs, qu’ils sachent que tout est possible et que la vie c’est plus grand que juste fonder un famille, mais que c’est de la faire vibrer au bout de nos rêves aussi. Je veux que mes filles apprennent à se choisir, qu’elles soient capables de dire non quand c’est non à l’intérieur d’elles et qu’elles sachent qu’elles ont le droit d’être heureuses, femmes et mamans à la fois.

N’attendons pas que les enfants soient en appartement pour se retrouver, faisons le choix de ne pas se perdre. Offrons-nous des fleurs et du champagne quand on en a envie, n’attendons pas que ça vienne des autres et surtout, mettons tout plein d’amour dans notre maisonnée. Rien ne sera parfait, mais tout sera tellement juste vrai et beau.

Bonne fête des mères à toutes les femmes, celles qui se sont oubliées, celles qui se sont choisies. Cette journée devrait rappeler à chacune d’entre vous qu’au-delà d’exister, il y a la vie, il y a les rêves.

 

 

 

Miss Edith

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire