DÉVELOPPEMENT Personnel Professionnel TEXTES DE CetC Woman Crush x

WEDNESDAY CRUSH – Olivier Vinet (aka Olly Mary)

On a fait différent ce mois-ci pour notre Crush du mois. On vous présente, habituellement, le dernier mercredi du mois, une femme inspirante, dans le cadre de nos articles Woman Crush. Aujourd’hui, on avait envie de mettre de l’avant cette personne unique et attachante, qui fait avancer les choses à sa façon et qui représente également une femme forte!

 

Nom: Olivier Vinet

Originaire de: Brossard

Âge: 31 ans

Profession: Créateur de rêves, Magicien de la beauté et princesse à temps plein!

 

Quel est ton parcours de carrière? Comment as-tu su que tu voulais être Artiste-Maquilleur-Coiffeur?

Tout a commencé avec des parents aimants, ouverts d’esprit et d’un grand soutien, le plus beau début qu’on peut demander. Déjà petit, ils avaient une idée de mon orientation, et ils voyaient bien que j’avais ma manière de m’exprimer qui m’était particulière. Ils m’ont laissé devenir la personne que je voulais être, et ma mère a été particulièrement présente dans chaque étape de mon épanouissement. J’écoutais avec elle les émissions de mise en beauté de Lise Watier, puis je me pratiquais sur son visage. Elle m’a ensuite initié à mon premier film de drag-queen: «To Wong Foo Thanks for Everything! Julie Newmar». Le meilleur film de ma vie. Elle m’a initié au maquillage artistique avec Halloween et les fêtes d’été où elle nous maquillait en petit animaux colorés, c’est elle qui m’a encouragé à m’inscrire en Production Théâtrale, même si ça m’obligeait à quitter le nid familial à l’âge de 17ans. C’est elle ensuite qui a payé mes cours de maquillage au Collège et finalement, c’est elle qui m’a inspiré à suivre mes rêves, à vivre d’un métier qui me passionne, parce que ça vaut tous les salaires du monde.

Ça m’a donné confiance en moi et en ma voix! Elle m’a donné les ailes dont j’avais besoin pour me lancer dans la carrière que j’avais toujours rêvé d’avoir!

Après mes cours de Production Théâtrale et de maquillage, j’ai commencé à travailler pour des compagnies de cosmétiques. C’est là, la vraie école, celle vraiment où tu apprends les subtilités du métier. J’y ai appris à maquiller tous types de peau, toutes les races, âges ou sexes!

Puis, il était venu le temps pour moi de relever un nouveau défi. J’ai donc choisi de donner ma démission pour focusser à 100% sur une carrière de maquilleur pigiste. Dès le début, j’ai eu la chance d’être pris sous l’aile d’un mentor exceptionnel que j’ai assisté pendant presque 5 ans, avant de finalement être abordé par une agence qui était intéressée de représenter mon travail. J’ai eu énormément de chance de rencontrer les bonnes personnes au bon moment, de créer des liens professionnels et amicaux vraiment forts; ma carrière est partie en flèche.

J’ai commencé à travailler pour toutes les plus grandes marques de mode à Montréal, pour des célébrités d’ici, et d’ailleurs, j’ai travaillé sur des projets internationaux, avec des équipes exceptionnelles. Le rêve. Jusqu’à ce que la fameuse Covid nous frappe de plein fouet.

 

Parle-nous de ton retour durant la COVID. Comment tu t’es démarqué? Parle-nous de Olly Mary!

Au début de la Covid, tout le monde était dans des états d’angoisse, mais j’étais personnellement en train de remettre toute ma vie en question. Je me sentais tellement inutile! Je voyais tous ces gens qui étaient considérés comme essentiels, qui se mettaient en danger pour nous, puis moi j’étais là, assis sur mon sofa, à me demander à quoi je servais!

C’est là que j’ai eu l’idée d’utiliser mon talent pour faire quelque chose pour les autres, à ma manière. C’est là que j’ai commencé mon métier de créateur de rêve. J’ai toujours adoré créer des maquillages créatifs, incarner des personnages que je vois seulement dans mon imagination. J’en ai donc profité pour vivre mes fantaisies, et distraire les gens du même coup. Ça m’a permis de passer à travers le confinement avec beaucoup plus de sérénité. Puis, le retour au travail s’est finalement annoncé, mais ce fut un retour complètement différent! Le port du masque et des protections oculaires obligatoires, les nettoyages intensifs, la désinfection constante de produits et d’outils, en plus du risque que l’on accepte de prendre, ce n’est malheureusement plus un jeu d’enfant…

Les choses ont ralenti, la Covid a fait fermer beaucoup de compagnies de mode, les festivités ont été cancellées et les spectacles reportés, je me suis retrouvé avec beaucoup moins de contrats et beaucoup trop de temps avec moi-même. Et c’est là qu’est née Olly Mary! J’ai créé un alter ego mythique, un personnage sorti de mon univers créatif qui se transforme continuellement. Olly Mary, c’est une meilleure version de moi-même! Grâce à cette persona, j’arrive à faire rêver les gens autour de moi, à faire remettre les choses en question et à briser des vieux tabous sociaux encore toxiques aujourd’hui. Je fais parler les gens, je les force à voir une version de mon monde, qui est probablement complètement différent du leur.

Et c’est ce que j’aime le plus de mon métier: on établit les nouvelles normes. Autant en maquillage beauté qu’en maquillage artistique. J’essaie de créer un nouveau standard de beauté ouvert à tout le monde. J’essaie de faire de la poésie avec mon make-up, de la philosophie, presque. Je crois que c’est ce qui me démarque le plus des autres.

 

Quelles sont tes inspirations, d’où elles viennent?

Je suis fréquemment inspiré par ce qui m’entoure physiquement et spirituellement. Les gens m’inspirent avec leurs histoires, la nature m’inspire avec ses couleurs et ses textures, les mythologies m’inspirent avec leurs créatures et leurs divinités, même la politique m’inspire avec son absurdité! Mais une de mes plus belles inspirations sont les femmes fortes qui ont marqué herstory, telles que Princess Diana, Grace Jones, Dolly Parton, Audrey Hepburn ou Lady Gaga! Ce sont Elles qui m’inspirent à faire de moi une femme forte et un homme bon, à vouloir faire changer les choses pour un monde, peut-être pas meilleur, mais peut-être un peu plus facile pour les minis Olly Mary du futur.

 

Quel est ta plus belle transformation réalisée ou ton meilleur maquillage?

Personnellement, ma plus belle transformation est mon maquillage de fantaisie avec le coucher de soleil, un travail de presque 6h qui m’a donné l’impression d’être dans une bulle magique, où le temps était obsolète. Mais le maquillage qui a eu le plus d’impact sur les réseaux sociaux est mon Trump Clown! Les gens ont viré fou! J’ai reçu des milliers de likes, des centaines de commentaires de remerciements et d’encouragements, mais aussi des insultes par des gens frustrés de voir leur monde changer. Mais comme ma mère dit toujours: «Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en!». Je le prends pour un compliment! Haha!

 

Quelle est ta plus grande fierté? 

D’avoir créé un bel équilibre entre ma vie privée et ma carrière. Je suis une personne avec plein d’exubérance dans ma créativité, mais j’ai une autre partie de moi qui a un immense besoin de tranquillité et de sérénité. Derrière mes paillettes, mes faux cils et mes lip syncs, j’ai une petite âme sensible qui doit prendre le temps de s’arrêter pour respirer et me recentrer. Je suis fier de mon nid d’amour que j’ai bâti avec mon fiancé et mes bébés cœurs à fourrure. They’re my rock!

 

Qu’est-ce qui distingue ton compte Instagram des autres? Pourquoi te suivre? 

La diversité des posts, l’inclusion et… pour rêver, peut-être? Mon Instagram est un bel exemple du chaos créatif qu’il peut y avoir dans ma tête, haha!

 

À quoi ressemble ta vie personnelle?

J’ai 4 chiens, donc quand je ne suis pas Olly Mary, je suis Oli le doggo daddy! J’ai 3 magnifiques Bergers Australiens et une mamie Fox Terrier qui nécessitent beaucoup d’attention!! Lorsque je ne suis pas sur un plateau de photographie ou de tournage, je suis dans mon petit atelier maquillage, je dessine mes idées, je fais des recherches, je crée mes costumes, je coiffe mes perruques, puis je me mets dans la peau d’un nouveau personnage!

 

Quel est ton plus gros défi au quotidien? 

Gérer mon temps! Ça me prendrait 36h dans une journée!

 

Quels sont tes projets futurs à court et à moyen terme? 

Je travaille actuellement sur mon premier gros photoshoot professionnel en tant que Drag Model! J’ai la chance de m’associer avec plusieurs talents Montréalais pour enfin vous présenter Olly Mary dans un univers complet!

Après, peut-être Drag Race? Puis conquérir le monde?

 

 

Pour notre curiosité: 

La première chose que tu fais en te levant? Sortir mes chiens

Ton mantra? Ce n’est pas ce que tu connais, mais qui tu connais qui fait la différence.

Ton vice? Tout ce qui se mange qui est gras ou sucré.

Qui t’inspire? Dernièrement, je suis particulièrement inspiré par l’artiste @yna.art sur Instagram.

Ton livre fétiche? L’encyclopédie du savoir relatif et absolu.

Ton produit de beauté préf.? Alper Sisters Oils

Ta destination voyage de rêve? La Nouvelle-Zélande.

Le prochain élément sur ta bucketlist? Mon mariage qui a malheureusement été reporté à cause de la Covid!

 

 

Instagram: @olivinet_makeup

Site Web

Autre lien que tu voudrais qu’on partage:

Faire un don

 

C. & C.

 

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire