ÉTATS D'ÂME TEXTES DE M.-C. x

Tomber

Tomber, tomber ça fait rarement du bien. Je sais pas, mais pour moi, tomber c’est pas souvent doux. Y’a la fois où tu rates la marche et que tu te ramasses le nez sur le ciment. Y’a certainement les genoux qui auront pour quelques jours de croûte, mais pire, y’a ton estime de toi qui a mangé toute une claque. Parce que bien franchement, bien avant de regarder si tes rotules sont encore à la bonne place, tu t’es dépêché de regarder autour de toi. Juste pour être certain que personne t’a vu rater cette fichue marche.

Y’a tomber dans les pommes, aussi. Bon perso, je sais pas, ça m’est jamais arrivé. Mais j’imagine que de perdre connaissance, même si ce n’est que pour quelques secondes, ça doit pas être des plus rassurants. Tomber malade. Ça par contre, je connais. Et même si la plupart du temps, la douleur n’est pas physique, elle te scie en deux et laisse des marques qui sont des plus douloureuses.

Tomber enceinte… drôle d’expression, selon moi. Ça aussi, je connais. Je suis tombée enceinte 7 fois. J’ai porté à terme deux magnifiques enfants, Donc, si on compte bien, je suis tombée enceinte assez souvent. Oh, c’est sûr qu’à part le fait que tu puisses tomber sur le dos en le faisant, ça fait rarement mal… En fait, la seule place où je suis tombée quand j’étais enceinte, c’est la face dans le bol de toilette, à vomir ma vie du premier au dernier jour de la grossesse.

Mais le pire de toutes, c’est sans doute tomber en amour. Dieu du ciel que c’est bon et cruel à la fois. Tu sais, un mélange comme un de ces bonbons qu’on prend plaisir à manger, mais qui ont le centre si amer que ça pince derrière les oreilles. À chaque fois qu’on mord au centre, on se demande pourquoi! Pourquoi on s’inflige un tel supplice. Mais à chaque fois, on retombe! Mais on y retourne! Encore et encore!

Il arrive qu’on tombe pas très souvent en amour! Il arrive que l’amour arrive doucement et vient changer la notion de tomber. Heureusement, parce que, encore une fois, tomber, c’est rarement sans douleur. Mais y’a des fois où tu t’y’attends pas! T’sais! Pis ça, ça fait mauditement peur. Parce que tu sais que tu es en train de tomber. Comme quand tu rêves que tu tombes, que tu te réveilles, te rendors et tombes et tombes encore. C’est quand même fou comment une rencontre inattendue peut avoir une telle répercussion dans notre histoire.

Pour être franche, j’aimais pas trop ça, tomber en amour. Pour être encore plus sincère, j’espérais ne plus jamais tomber en amour. Parce que deux grandes relations qui éclatent, ça t’enlève l’envie d’aimer de nouveau. Pis cette rencontre est arrivée. À la minute où je l’ai vu, j’ai su que c’était trop tard. Je tombais… oui, je tombais. C’était pas ça qui devait se passer. C’était pas ce que je voulais, c’était pas ce qu’il voulait.

Mais, je crois qu’on est tombés tous les deux dans le piège. Mais ce qu’il y de pire dans tout ça, c’est que je tombe et retombe amoureuse à toutes les fois que je le regarde. Toutes les fois où il me fait son show de cuisinier, quand il se laisse aller à jouer de la musique, quand il me bat à plate couture au Scrabble, quand il pleure parce que sa journée a été trop ou pas assez. Je tombe quand il me dit que je suis une intense. Je tombe quand il est fier du travail que j’ai fait. Je tombe quand je le vois m’appeler juste pour me dire « allo ». Bref, je tombe et tombe un peu plus à chaque jour. Pourtant, on est pas un couple. Mettons, amis avec bénéfices.

Pis, je sais que de tomber comme je le fais présentement risque de m’apporter des douleurs immenses. Pis à chaque nouvelle fois où je tombe devant lui, je sais que ça va faire mal, un jour ou l’autre. Parce que je ne veux pas tomber des nues et me retrouver les quatre fers en l’air. N’empêche que dernièrement, je rêve de plus en plus de tomber dans les bras de Morphée en sa compagnie.

 

 

M.-C.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire