ÉTATS D'ÂME TEXTES DE C.S.

Il y a un an aujourd’hui

Il y a un an aujourd’hui, jour pour jour, où la situation au Québec prit une tournure que personne ne pensait possible au 21ème siècle. Je parle du Québec, mais on s’entend que c’est une crise sanitaire mondiale, je n’enlève aucunement l’immensité de la situation. Si seulement je pouvais…

Il y a un an, la Covid-19 a commencé à ravager le pays. 10 jours plus tard, le 22 mars, notre magnifique province entrait dans son premier confinement. Juste à y repenser, j’en ai des frissons. Rien à voir avec les frissons que tu éprouves devant un film d’amour qui finit par «Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… ». Non. C’est plutôt, le genre de frissons que tu ressens devant un film d’horreur, que tu as hâte de terminer pour aller te coucher sous la couette, en espérant que tout ça n’est qu’un rêve et que tu vas te réveiller.

On en a vécu des péripéties au courant de cette année… vous ne trouvez pas? Avez-vous eu à un certain moment le sentiment d’étouffer? De vous remettre en question? Combien de fois vous êtes-vous diagnostiqué porteur de la Covid, sans l’être? Avez-vous perdu un être cher à cause de la pandémie? Moralement, comment vous sentez-vous?

Des centaines de milliers de travailleurs ont perdu leurs emplois. Certains s’en sont remis et d’autres cherchent encore. PS: J’ai confiance, vous trouverez!

Je ne suis pas économiste et désolée pour mon ignorance, si je me trompe, mais l’économie du pays ne s’est jamais aussi mal portée. Du moins, depuis la Seconde Guerre Mondiale, avec un déficit de près de 15 milliards de dollars pour tout le Canada. Le chômage dans le pays a atteint 17%, une première depuis 1976. Le confinement a engendré la fermeture de 40% de son économie. Je vais m’en tenir qu’à ça, mon but ici n’est pas de démoraliser.

Bref, la vie, s’est arrêtée. Plus de vie sociale, plus de partys de fêtes, plus de mariages, ni de restaurants. C’est rendu que lorsqu’une personne marche sur un trottoir et qu’elle en aperçoit une autre arriver au loin vers sa direction, elle change de chemin. C’est triste, mais c’est comme ça, notre nouvelle réalité. Mais jusqu’à quand?

Les circonstances ont permis à plusieurs d’entre nous de s’ouvrir les yeux par rapport à notre entourage. Certains ont perdu des amitiés qu’ils ne pensaient jamais perdre et d’autres des amours avec lesquels ils pensaient vivre un conte de fées.

En un an, 4 vaccins ont été inventés, approuvés par la santé publique et importés. Nous commençons la vaccination de masse. La lumière au bout du tunnel.

L’autre jour, ça n’allait pas vraiment, je cherchais ce que cette pandémie a amené comme positif, parce que j’y crois quand on dit : «Tout lot de négatif amène son lot de positif», et j’avais besoin de ce positivisme.

Je suis alors tombée sur un article écrit par Alexandra Macqueen: Les aspects positifs du confinement causé par la COVID-19.

En résumé :

  • Assainissement de l’air : baisse de la pollution
  • Coopération nationale : Hausse des adoptions animalières, collaborations gouvernementales
  • Coopération locale : Bénévoles qui font l’épicerie pour les personnes ne pouvant pas quitter leurs domiciles
  • Changement d’habitudes de consommation : Plus de plats faits maison, et moins de restos ou de fast-food. Plus de soirées en familles ou soirées Netflix et moins de dépenses pour le cinéma.

J’aurais personnellement ajouté à cela, l’achat local en hausse. En effet, la solidarité qui a émané vers l’achat local est fascinante.

Vous savez quoi? Prenons cette expérience comme une façon de nous ouvrir les yeux face au monde, à la vie. Pensons à nous pour une fois et arrêtons de nous préoccuper des gens qui ne nous donnent pas la même importance que nous leur donnons.

Soyons solidaires les uns envers les autres. La vie est courte et demain n’est pas promis. Voyons la vie positivement. Contons-nous chanceux d’être où nous sommes aujourd’hui. Rêvons à une vie meilleure et travaillons pour exaucer nos plus profonds désirs.

Je vous souhaite d’être en paix et en santé.

 

À lire aussi:
La vie sur pause
Comment cette tragédie mondiale m’a fait grandir

 

 

C.S.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire