Ces femmes au Salon du Livre de Montréal

Le Salon du livre de Montréal a toujours été, du plus loin que je me souvienne, un moment magique pour moi. À chacune de mes années au primaire, j’avais la chance d’y aller, car tous les présidents et vice-présidents de chaque classe avaient le droit d’y assister pour choisir les prochaines acquisitions de notre bibliothèque.

J’étais émerveillée par tous ces livres. Ça sentait bon. Je me sentais à ma place. Et la question qui me revenait d’année en année était : comment les gens faisaient pour écrire autant de mots ? Dans ma tête de gamine, il fallait être beaucoup trop intelligent pour le faire. Et pourtant… Je ne me sens pas particulièrement plus intelligente qu’une autre personne et je serai présente cette année avec mon livre.

Aujourd’hui, non, je n’ai pas envie de parler de moi. J’ai envie d’écrire  sur ces femmes et sur leurs textes inspirants. Sur les récits du vécu. Leurs expériences de vie.  Leurs textes qui chamboulent notre vie parce que la leur l’a aussi été.

La plupart des livres ici présents sont ceux que je veux lire ou que je viens tout juste de découvrir.

Déterrer les os – Fanny Demeule

livre1

Tout partout, j’entends parler en bien de ce premier roman. Des mots touchants. Une poésie sans précédents. Un déchirement du corps parce que le personnage principal nous parle de l’anorexie. Non, je n’ai pas lu ce livre. Le temps me manque, mais c’est certain que je le ferai. Horaire de dédicace ici.

Les trois carrés de chocolat – Mélodie Vachon-Boucher

livre2

Dans ma liste de livres que je veux me procurer, il y a celui-ci. Un récit sur le viol. Sur son quotidien. Les sentiments vécus, le tout illustré. J’en entends que du bien et du beau. C’est aussi à ajouter à votre liste de lecture. Horaire de dédicace ici.

Nirliit – Juliana Léveillé-Trudel

Cette auteure a vécu dans le Nord du Québec. Elle y a travaillé.  Elle y a vu le mauvais traitement réservé aux femmes. C’est la trame principale de ce roman ; ces femmes disparues. Tout autour de moi, on me dit que du bien de ce roman. C’est pour cela que Juliana est dans ma liste des auteures que je veux rencontrer lors de mon passage au Salon du livre. Horaire de dédicace ici.

livre3

 

Les superbes – Léa Clermont-Dion et Maire-Hélène Poitras

livre4

Ce livre, une enquête sur le succès des femmes, un livre très médiatisé vaut la peine d’être lu. Je n’ai jamais compris ce mouvement féministe parce que je ne me sentais pas touchée avant, il y a quelques mois. Mais là, ces textes tombent à point dans ma vie de femme qui cherche sa place dans le monde. Horaire de dédicace de Léa .

Il a y bien d’autres auteures que je veux aller rencontrer, notamment pour les ouvrages suivants : Lettre à une jeune journaliste de Josée Boileau, Prague de  Maude Veilleux, Damask & Dentelle de Vanessa Sicotte, La théorie du drap contour de Valérie Chevalier et plusieurs autres. Laissez-vous guider par ces femmes de tallent. Mais surtout, amusez-vous.

On se revoit là-bas. Parce que moi aussi, j’ai un livre à vous présenter.

V.

15056423_10154647760561684_6630908088434531957_n.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :