Adoucis ton coeur amer !

Je ne sais pas si c’est juste moi, mais ces temps-ci, je ressens un profond malaise face à notre société. Le détachement, l’individualisme, le narcissisme, le manque de profondeur humaine. Je nous trouve tellement durs les uns envers les autres et je trouve le respect et l’authenticité beaucoup moins à la mode. Pas la fake authenticité propulsée à toutes les sauces sur Instagram, comme la fille décoiffée sur son lit blanc avec son café et une belle citation inspirante, non! La vraie authenticité…

Si nous sommes si durs avec les autres, je trouve par contre que nous sommes plutôt permissifs avec nous-mêmes. On se permet de juger sans savoir, on pense à notre nombril sans penser aux répercussions de nos actions sur demain ou sur son prochain. On ne tient plus nos promesses, on ne s’accroche plus à aucune conviction, comme si la vie nous était due.

S’accepter tel que l’on est, vivre le moment présent, se libérer de la pression des autres et savourer la vie pleinement, c’est bien beau et je suis totalement d’accord avec ces principes, mais à quel prix? Au prix d’arrêter de travailler sur soi parce que l’on doit s’accueillir tel que nous sommes? Au prix de consommer sans penser parce qu’il faut vivre pour aujourd’hui ? Au prix de juger et intimider les autres au nom de la liberté d’expression et pour faire volte-face à la pression sociale? Je dis non.

J’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi autant de méchanceté flotte. Pourquoi avons-nous à ce point besoin de nous comparer, de nous réjouir du malheur des autres? Est-ce un appel à l’aide généralisé?

Oui, je pense à tout ce que l’on voit dans l’actualité depuis quelque temps et je parle d’intimidation publique sur nos chers réseaux sociaux, mais je parle aussi du couple qui se chicane beaucoup trop fort dans l’allée des lumières de Noël du Canadian Tire devant moi, comme s’ils étaient dans leur salon. En fait, salon ou pas, je ne comprends même pas pourquoi vous vous parlez comme ça…

Pourquoi autant de venin et de cœurs amers? L’année tire à sa fin, je propose que l’on devienne de meilleures versions de nous-mêmes. Demain au réveil, donnons de l’amour à la personne qui partage notre vie plutôt que d’envier l’amour des autres sur Facebook (en fait, laisse donc ton cellulaire dans la cuisine plutôt que sur ta table de nuit), prenons un 10 minutes pour lire un article constructif, sur ici, sur ailleurs!

Recyclons et achetons intelligemment pour ne pas gaspiller et arrêtons de nous dire «Pourquoi je le ferais, personne ne le fait et de toute façon, je vais être mort quand la terre ne respirera plus…»

Et surtout, ravalons notre amertume, qu’elle soit dirigée vers un inconnu ou non. Les mots blessent autant que les actions. Le célèbre dicton « Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te  fasse » est encore valable en 2016!

 

M-M.

marie-michèle imbleau

Publicités

3 commentaires sur “Adoucis ton coeur amer !

Ajouter un commentaire

  1. J’aimerai pouvoir écrire un article avec autant de souplesse avec les mots… J’ai du mal à mettre des mots bout à bout pour dire ce que je ressens ces jours-ci. Solitude ? Dégoût ? Amertume ? …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :