ÉTATS D'ÂME TEXTES DE SAN. x

L’amitié avec un grand A

L’écriture a toujours été pour moi plus naturelle lorsque je dois exprimer mes sentiments, mes émotions, mes ressentis, mes grands bouleversements. Une fois que je suis face à une page blanche, je peux déverser avec une grande facilité tout ce qui me vient en tête, ce que je ne désire plus garder en dedans parce que c’est trop dur. En quelque sorte, ça me permet de faire le tri, de m’auto analyser, ensuite de comprendre ce qui est à comprendre… ou pas, et de m’en libérer.

Lorsque je dois m’exprimer face à une personne, sur ce que je ressens, ce que je pense, ce qui vibre en dedans de moi, oh my god, c’est une autre paire de manches. Même après plus de 20 ans de vie commune avec mon mari, il m’est parfois difficile de lui expliquer ce que je vis et ressens. Parfois, je me demande si je ne suis pas une handicapée de la parole!! Comment bien expliquer avec des mots ce qui se passe dans ma tête…? Selon moi, une émotion ne s’explique pas, elle se vit.

Parfois, je me demande si cela ne vient pas de la façon dont j’ai été élevée, de l’éducation que j’ai reçue, et attention, je ne blâme personne. Nous avons tous grandi dans des milieux différents, chacun a fait son petit parcours de vie, je ne tape donc sur la tête de personne. Mais, il faut bien se le dire, pour certaines personnes c’est vraiment plus facile de dire «je t’aime» que pour d’autres. Dans ma famille, nous n’étions pas très démonstratifs en matière de sentiments. En devenant maman, j’ai découvert l’envie d’exprimer ouvertement mon amour à mes enfants. Ça me semblait naturel et je voulais qu’ils sachent que nous les aimions tels qu’ils sont.

Pourtant, depuis un an, je me surprends à dire «je t’aime» à des amies virtuelles, que je ne connaissais ni d’Adam ni d’Eve avant cela. J’ai rencontré une partie de ces femmes grâce à des formations, d’autres sont apparues dans ma vie depuis plus longtemps, et je ne mentirai pas en disant que je ne suis pas une personne qui fait facilement confiance aux autres. J’ai été plusieurs fois déçues par des relations d’amitié qui se sont mal terminées. Alors comme on dit, «chat échaudé craint l’eau froide». Maintenant, je prends le temps de connaître les gens avant de leur m’ouvrir à eux et de les inclure dans ma vie.

Et donc, depuis un an, j’ai plusieurs amies qui gravitent autour de moi, nous nous soutenons, nous nous écoutons, nous conseillons et nous remontons le moral quand nous en avons besoin. Depuis quelques mois, je me surprends à exprimer à mes amies ce que je ressens, ce que je vis, et à leur exprimer ma gratitude et mon amour envers elle.

On va se le dire, cette dernière année n’a été facile pour personne, par contre, elle m’aura permis de faire la connaissance de merveilleuses amies que je suis heureuse d’avoir dans mon entourage. Même si je ne les ai jamais vues en chair et en os, je sais que je peux leur envoyer un message vocal quand j’ai besoin de parler et ceci est réciproque. Ça s’appelle l’amitié avec un grand A et pour la première fois, je clame mon amour pour ces femmes sans avoir peur de quoi que ce soit.

Merci mes amies, vous vous reconnaitrez probablement!

 

 

San.

Source photo: Unsplash

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire