Le talk de début de relation


ÉTATS D'ÂME, STYLE DE VIE, TEXTES DE L., Trucs et astuces, x / mardi, mars 27th, 2018

Plusieurs personnes de mon entourage ont de la difficulté à exprimer leurs sentiments. Je pense même qu’ils ne savent pas toujours trop trop comment les déchiffrer et se cerner eux-mêmes. Alors, ce n’est pas évident, à ce moment-là, d’être toujours clairs dans leurs relations, surtout au début. On va se le dire, la partie «fréquentation» est cruciale; ça passe ou ça casse! C’est donc pour cette raison qu’il faut être précis et direct à propos de nos attentes face à la personne qui entre dans notre vie.

Cependant, moi, contrairement à elles, je suis un livre ouvert (vraiment!). J’entre donc dans les sujets qui me tiennent à coeur un peu trop rapidement parfois. Pourquoi perdre mon temps alors que je peux savoir à la première date s’il veut des enfants ou non? Ça peut facilement intimider les hommes et les effrayer dès le départ. J’essaie donc de me freiner un peu.

Il faut alors essayer de trouver un équilibre entre la freak trop intense et la fille qui laisse trop les choses aller sans se questionner. Voici donc, d’après moi, les points primordiaux à aborder si tu veux commencer ta fréquentation du bon pied.

1- Le type de relation que tu recherches

Il est évident que si tu cherches une relation sérieuse avec un potentiel futur, tu ne seras probablement pas intéressée à collectionner les coups d’un soir. C’est important pour construire une base solide que tu sois certaine de ce que tu veux et que tu sois capable de le verbaliser. Il ne faut surtout pas hésiter à poser la question à ton prétendant. Une fille avertie en vaut deux! Tu ne pourras pas le traiter de fu*kboy ou de player si tu savais exactement ce qu’il voulait.

2- Le futur pour toi, ça ressemble à quoi?

OK, c’est peut-être too much d’embarquer dans le sujet du mariage, des enfants et du compte conjoint dans les premiers rendez-vous, mais il faut bien que ça se fasse dans un éventuel futur rapproché. Si tu veux absolument une maison sur la Rive-Nord avec un chien et quatre enfants et que tu n’es pas prête à faire de compromis à ce niveau ou vice-versa, il faut que vous le sachiez. Tu décideras à ce moment si le gars en vaut les sacrifices ou non.

3- Les intérêts et les passe-temps

Je ne suis pas de celles qui pensent absolument que ceux qui se ressemblent, s’assemblent, au contraire, mais il faut être capable d’avoir des intérêts communs, surtout dans les débuts. Si pour toi la randonnée, c’est aussi plaisant qu’une claque dans la face, peut-être que le gars sportif/de nature/des bois va finir par te taper sur les nerfs. Et pour l’amour du ciel, ne fais pas semblant que ces trucs te plaisent si ce n’est pas le cas… ça ne durera pas. Il faut éviter aussi de devenir le seul centre d’intérêt de la personne, ça peut devenir lourd assez rapidement.

4- Les valeurs et la famille

Poser des questions sur sa famille, sur son éducation, sur son parcours de vie et ses valeurs aide vraiment à cerner la personne qu’on a devant nous. Je ne dis pas que si ses principes sont totalement différents des tiens, ça ne fonctionnera pas, mais il y a beaucoup plus de chances de développer quelque chose de facile et de sain si vous avez été élevés d’une façon semblable ou si les mêmes choses vous tiennent à coeur. S’il t’énerve simplement parce qu’il mange un peu la bouche ouverte, ce n’est pas bon signe.

 

Bref, je crois que l’important est de ne pas être gênée d’aborder les sujets primordiaux à tes yeux, le «non-négociable». Tu dois te rappeler que tu ne fréquentes pas quelqu’un dans le but de pouvoir éventuellement le changer. Tu dois accepter la personne telle qu’elle est, dans son entièreté. Aussi bien prendre le temps de bien la connaître pour bien la choisir, non?

 

 

 

 

L.

laura

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire