Histoires de dating 2.0


ÉTATS D'ÂME, STYLE DE VIE, TEXTES DE M-E., x / jeudi, mai 10th, 2018

Dans la continuité de mon article L’amour au temps des Y, je me suis interrogée sur la place que prenaient les médias sociaux dans notre dating life. Snapchat, Instagram, Tinder et autres nous rendent la vie plutôt facile lorsqu’on veut, comment dire, sexer. Mais comme dans tous domaines, il y a quelques exceptions à la règle.

J’ai donc sondé ma communauté Facebook et Instagram pour tenter de dénicher les histoires de dating les plus drôles. Et quand je dis dating, je vais rester large – on passe des premières dates qui tournent au cauchemar à des dick pics qui arrivent sans préavis.

Suite à des tonnes de messages reçus de la part de mes ami(e)s et abonné(e)s, voici mon TOP 10 des histoires plus hilarantes les unes que les autres que je vous partage anonymement, bien sûr. Bonne lecture!

Le mot d’ordre? #MALAISE

1. Un gars m’a écrit un inbox sur Instagram en m’offrant 250$ pour une paire de souliers usagés et il m’a précisé qu’ils devaient sentir les petits pieds.

J’ai déjà vu mieux comme tactique pour accrocher quelqu’un, disons.

2. Une fille m’a embrassé avant de quitter le party où je me trouvais. Le malaise étant qu’elle fréquentait mon ami à ce moment et qu’il l’attendait dans la voiture devant la maison pour la ramener chez elle.

On repassera pour l’honnêteté, ici.

3. Je suis allée en date avec un gars que j’avais rencontré sur Tinder et ça a vraiment mal commencé parce que le gars est arrivé en retard de 20 minutes. Il s’est vanté tout le long de la soirée sur son corps d’Apollon et du nombre de séances photo qu’il faisait. Ça a vraiment pas cliqué disons et la soirée s’est terminée avec une poignée de main. En arrivant chez moi, j’avais 4 Snapchats de dick pics qui m’attendaient. Malaise.

Ma poignée de main de fin de soirée ne t’a pas fait comprendre que tes dick pics, c’est non?

4. Le gars est venu me chercher pour aller au resto pour notre première date, mais il est arrivé un peu saoul. Rendu au resto, il avait tellement faim qu’il a commandé en deux minutes et il a choisi pour moi ce que j’allais manger. Il m’a pris une salade et lui, il s’est commandé un tartare. À la fin de la soirée il m’a ramené chez moi et s’est mis à m’embrasser comme s’il n’y avait pas de lendemain. Je suis rentrée chez moi et on ne s’est plus jamais reparlé.

Et si j’avais envie d’un tartare, moi aussi?

5. J’ai rencontré une fille sur Tinder et on se parlait depuis quelque temps. On a échangé nos Snapchats respectifs et instantanément elle m’a envoyé une vidéo d’elle nue qui se donnait du plaisir. Je n’ai pas détesté, mais disons que c’était inattendu.

Snapchat devrait changer de nom pour Snap-moi-ta-chatte.

6. Un gars m’a sextalk le dimanche soir. J’ai embarqué parce que c’était un gars que je connaissais bien et que j’avais déjà fréquenté dans le passé. Le lundi matin, il s’est mis en couple sur Facebook… j’ai manqué un bout je pense.

Je suis désespérée.

7. Ma date avait dormi chez moi. Ça avait pas vraiment cliqué mais bon… Je lui ai dit que ma mère venait me chercher parce qu’il ne voulait pas décoller. Ma voiture était stationnée devant l’entrée, mais ça il n’avait pas besoin de le savoir. Avant de partir, il m’a proposé un round 2. Non merci.

C’est certain que je vais m’en servir de celle-là, merci!

8. Une de mes premières dates Tinder s’est drôlement passée. Après un beau moment sur le bord de l’eau à prendre une bière et à regarder le soleil se coucher et les canards se promener sur l’eau, ma date m’a dit: «Alors, tu me suces maintenant?»

Quand ta date se pense dans une vidéo de Pornhub, c’est toujours très drôle.

9. Régulièrement, je reçois des dick pics sur mon Snap. Des gars que je ne connais pas et/ou que ça fait des millénaires que je n’ai pas vus. Je ne leur réponds jamais, je préfère laisser planer le mystère et l’auto-réflexion qui suit le malaise de ma non-réponse.

Parfois, le silence vaut milles mots. Excellente façon de gérer le malaise.

10. Je travaille avec un gars qui m’a tapé dans l’œil dès ma première journée. À ma grande surprise, le soir même, il m’a trouvée sur Instagram et m’a envoyé un message privé assez coquin. J’ai décidé d’aller faire mes recherches sur Facebook pour en savoir plus sur lui parce que son Instagram était privé. La raison? Il a une femme et 2 enfants. Inutile de dire que j’évite son département depuis.

La monogamie n’est plus un sport populaire comme je peux le constater.

 

 

 

M-E.

image1 (2)

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire