Hymne à la vie


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, x / mercredi, septembre 13th, 2017

On m’a déjà dit qu’un enfant changeait une vie, mais si j’avais su à quel point elle changerait ma vie, je n’aurais jamais osé pleurer d’être tombée enceinte par surprise. On dit aussi qu’il faut le vivre pour le croire, eh bien voilà !  Athena, ma princesse, si tu savais à quel point la vie est différente depuis que j’ai la chance d’être ta maman. D’abord, ton nom n’était pas choisi à l’avance, on l’a choisi ensemble, quand tous les autres noms ne te collaient pas à la peau, quand ton papa m’a abandonnée à l’hôpital, quand je pleurais en tête à tête avec toi en plein milieu de la nuit, en te berçant doucement. Je crois que ce n’est pas un hasard que tu m’aies chuchoté ton prénom entre deux regards remplis de tendresse.

Depuis que je partage ma vie avec toi, j’ai l’impression que tout est plus simple, tu me fais connaître l’amour avec simplicité, le vrai. Jamais j’aurais cru pouvoir créer une si belle merveille, tes yeux brillent d’intelligence et ton calme apaise mon cœur insécure.

Même si la vie n’est pas toujours facile, elle l’est toujours avec toi auprès de moi.

FullSizeRender (2)

Je pourrais faire une lecture sur la liberté qui bat de l’aile avec l’arrivée d’un nouveau-né, je pourrais me plaindre des nuits où tu me chantais tes terreurs nocturnes, je pourrais crier au temps qui passe trop vite depuis que je ne suis plus centrée sur moi-même.  Je pourrais pleurer que ton papa ne soit pas comme je le voudrais. Mais j’embrasse tous les changements comme un allègement.

Parce que depuis que j’ai la responsabilité d’une autre vie que la mienne sur les épaules, je fais des choix plus éclairés. Le temps passe si vite, je m’assure d’optimiser chaque seconde. Chaque jour, j’apprends à devenir plus forte, à trouver un équilibre entre ce dont je devrais me soucier et ce dont je devrais laisser passer. Je suis plus optimiste, je suis plus « focus » sur mes objectifs de vie et les chemins que je choisis de prendre pour réussir.

À vouloir trop tout contrôler, on finit par se perdre dans une marée d’insatisfaction. Parce qu’il est faux de croire qu’on peut tout contrôler. Alors justement, apprendre à laisser tomber ce dont je ne peux contrôler, apprendre à accepter l’échec, apprendre à le voir comme une manière différente d’atteindre mon succès. Apprendre à creuser la raison de mes actions, apprendre à comprendre pourquoi j’ai de la peine causée par une situation X, quelles valeurs cette situation est venue chercher, comment cette situation a violé mes principes et ce que je peux contrôler pour changer la danse.

Je pense que chaque être humain à la force de réussir ce dont il rêve ! Pour y parvenir, je crois qu’il faut y mettre tout ce qu’on a, se jeter dans le vide sachant qu’on peut tomber, tout en ayant confiance de pouvoir voler. N’écoute jamais les gens te dire que tu ne peux pas réussir, parce que mon enfant, tu as la force en toi, le courage et la sagesse d’accomplir tout ce dont tu rêveras. Si un jour tu doutes, prends ma main, on pourra traverser des montagnes ensemble et je pourrai te redonner tout le courage dont tu m’as fait cadeau quand je t’ai donné la vie.

 

J.

joanie 1

Publicités

Laisser un commentaire