Ma vie, mon cirque


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, STYLE DE VIE, TEXTES DE MB., x / mardi, septembre 11th, 2018

Ma vie va vite.

Un insatiable besoin de remplir un vide. Un vide causé par trop de deuils à faire trop tôt dans ma vie, j’pense bien.

Ma vie va à 200km à l’heure et j’aime ça. Ça met du vent dans mes cheveux, ça me sèche les dents quand je ris, ça me surprend souvent, ça me fait prendre des risques.

Ma vie va vite, mais je n’enregistre presqu’aucun regret.

Certes, j’aurais peut-être pris certaines courbes différemment, dit ou fait certaines choses autrement, mais des regrets? Non, pas vraiment.

Je me suis plantée souvent, je me suis fait rentrer dedans à grand coups de «tu penses que ça va bien ta vie, laisse-moi te dire que non», mais ça m’a appris bien des choses.

Ma vie se compare à un fromage suisse. Remplie de trous comparables est de blessures qui seront apparentes pour toujours, mais qui me définissent.

Ma vie, c’est de la transparence. C’est de m’exprimer, c’est de ne rien laisser en suspens.

Ma vie, c’est de détester les zone grises, le non-dit. J’assume tout ce que je dis, tout ce que je fais. Je m’attends au même traitement de la part de ceux qui m’entourent.

Ma vie, c’est d’être fonctionnelle dans le dysfonctionnel.

Ma vie, c’est un char que tu «rabouttes» avec des pièces de la cour à scrap. Ça tient, tu ne sais pas trop comment, mais ça tient. Pis tu réussis à prendre l’autoroute avec. Ça fait un bruit d’enfer, mais t’es fier de ta shot en titi parce que ton char y’avance pareil.

Ma vie, c’est des coups de foudre. Dans toutes les sphères de ma vie. Pour des activités, des nouvelles passions, des nouvelles personnes. J’aime tout plein ou j’aime pas pentoute.

Ma vie, ce n’est pas comme un verre à moitié plein ou à moitié vide. C’est un verre à moitié s’il est rendu à la moitié, c’est au ¾ s’il est rendu au ¾. Rien de plus compliqué que ça. Un chat c’t’un chat, comme on dit. Je ne veux pas chercher plus loin. J’ai pas le temps de toute façon.

Ma vie n’a pas besoin de plus. Si tu réussis à faire ton chemin vers mon moi, c’est que tu as réussis à te faufiler. Thumbs up, t’as vu quelque chose que je n’ai pas voulu montrer pis tu as gagné ma confiance en étant vrai. Ne t’approche pas de moi si tu es un pied in et un pied out, je vais juste me fâcher pis ça, j’aime pas ça me fâcher.

Ma vie, c’est de n’avoir aucune attente. Trop souvent déçue par le passé, j’ai décidé que je ne voulais plus m’en faire avec ça. J’ai pas d’attentes, je ne peux pas être déçue. Pour moi, c’est logique.

Ma vie, c’est de l’indépendance. Me développer des skills pour me prouver que je n’ai pas besoin de personne et que je serais capable de vivre ma vie littéralement seule sur une île si j’en avais envie. L’humain étant ce qu’il est, j’aime aussi bien être entourée par choix que par nécessité.

Ma vie, c’est de sentir que je ne mérite pas toujours d’être aimée. Je suis trop weird et trop brisée pour ça, il me semble. Ça me chavire quand je vois que je suis aimée malgré tout. On dirait que je ne comprends pas ce que les gens me trouvent.

Ma vie est d’une parfaite imperfection.

Ma vie, mon cirque.

 

 

 

 

MB.

Marjorie

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire