Quand ça feel pas!


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, TEXTES DE S., x / lundi, novembre 5th, 2018

Quand vous croisez quelqu’un, est-ce que vous vous arrêtez pour entendre la réponse à votre question «hey, salut ça va?». Qui avoue que ça ne va pas quand ça ne va pas pour de vrai?! Je me pose souvent la question. Par automatisme, nous répondons presque toujours par l’affirmative. Mais qui, qui se permet de dire vraiment la vérité?! Depuis deux semaines, j’ai un nom en tête: Hubert Lenoir. Lui, quand on y pose la question et que ça ne va pas, il le dit: «Parfois, j’ai le goût de me crisser en feu».

Quand on dit ça, c’est qu’on ne feel pas. Avons-nous besoin de lui en vouloir d’avoir dit ça? Avons-nous besoin de lui dire qu’il n’a pas le droit de se sentir comme ça? Nos émotions, c’est à nous qu’elles appartiennent? Qui d’autre que nous peut juger de comment on se sent réellement?

Quand tu dis que t’as le goût de te crisser en feu, c’est que ça ne va pas. Genre pas pentoute. Tu te sens pas bien et que tu veux que ça arrête. T’as plus envie de continuer. Tu veux juste que ton sentiment de marde se termine. Là, live.

Personnellement, j’ai déjà eu le goût de me crisser en feu, plus d’une fois. Pis je nuance ici, tu veux peut-être pas au sens littéral te faire flamber, mais tu veux clairement que ça finisse. L’affaire, c’est que moi, quand j’ai dit ce que je feelais, Dieu merci quelqu’un était là pour me dire: «Je t’entends, je suis là et on va aller chercher de l’aide». Personne ne m’a dit: «Aille, on dit pas ça des affaires de même». Quand Hubert a tenu ces propos, y’a eu un gros malaise sur le plateau de Tout le monde en parle, comme si dire que ça ne va pas, ça se faisait pas. En 2018, j’espère qu’on peut se permettre de le dire, j’espère aussi qu’il y a et aura toujours des gens à l’écoute de ceux et celles qui souhaitent en finir.

Moi, je suis allée chercher de l’aide. J’évite ici de refaire état de mon histoire personnelle, je t’invite à aller lire un de mes premiers textes. Aux mains qui se sont tendues vers moi quand je feelais pas, merci. Continuons d’en parler, continuons de faire preuve d’ouverture, de compréhension, de sensibilité et d’altruisme auprès de ces personnes qui traversent une mauvaise passe. Parce que je pense qu’il est plus important de saluer le courage que ça prend pour avouer que ça ne va pas que de parler de n’importe quoi d’autre!

 

Ça feel pas?

1-866-APPELLE

http://suicideactionmontreal.org/

 

 

 

 

S.

image1 (5)

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire