STYLE DE VIE TEXTES DE ALEXE. Trucs et astuces x

Frissons littéraires: les suggestions d’octobre

Enfin l’automne. La saison du cocooning est officiellement ouverte et on peut sortir avec des couvertures en guise de foulard! Quoi de mieux qu’un bon livre accompagné d’un thé et d’une couverture tricotée par ta grand-mère avec la vue sur les feuilles qui tombent, et ce, assise sur le rebord de la bay window de ta super belle maison? Pas grand-chose, avoue.

En ce mois d’octobre, mois de l’Halloween, je te propose des bouquins qui sauront assurément te faire retrousser ta couverture sur tes yeux. Ou, du moins, avoir un petit frisson…

Alors, voici les suggestions de livres et d’auteurs de thriller/polar/livre noir/suspense/etc. du mois des pumpkin spiced lattés!

 

1. La série de François Lévesque aux éditions Tête Première: En attendant Russel, En ces bois profonds et Le nord retrouvé.

74693548_457544458442378_8895086933139521536_n
Source photo: La réserve

Ayant écrit plusieurs livres sombres, François Lévesque signe trois livres chez Tête première. Ne figurant pas comme une suite, ces livres partagent tout de même une ambiance noire et mystérieuse qui saura certainement vous dérouter.

Le premier met bien en place le vibe brumeux des deux livres suivants. C’est l’histoire de Gabriel, adolescent souvent intimidé à l’école, qui sera constamment en contact avec la mort. Bien que ce livre, sur un fond psychologique, n’est pas terrorisant, tu dois te rendre à la fin…

Le deuxième temps de cette série, En ces bois profonds, perso mon préf. On y aborde des thèmes étranges comme la maison, où mère et fille devront se rendre, ayant abrité une secte près d’un lac hanté. C’est vraiment un must read!

Sorti depuis peu, Le nord retrouvé, c’est l’histoire de cinq personnes qui, par leur parcours, feront la preuve que l’absence d’une personne ne suffit pas pour l’oublier.

 

2. Andrée A. Michaud, autrice connue pour ses livres policiers, signe plusieurs romans qui recevront des prix

73475211_701852956959409_7918329649686380544_n
Source photo: La réserve

Bondrée, gagnant du Prix littéraire du Gouverneur général, entre autres, est le premier que j’ai lu et qui m’a vraiment accroché! On y est littéralement immergé dans une atmosphère angoissante où toute une communauté sera secouée par le drame. L’auteure crée, brillamment, une ambiance déstabilisante d’urgence et de mystère. Bien que le livre soit un peu lent, Andrée A. Michaud prend ce temps pour bien nous ancrer dans l’espace et l’énigme.

Tempêtes, dernièrement paru chez Québec Amérique aussi, est nommé comme le roman le plus noir de l’autrice. «Sur les deux versants du Massif bleu, la nature se déchaîne. D’un côté, Marie Saintonge. Isolée au cœur de la forêt, dans une maison secouée par le blizzard, elle doit faire face à l’hostilité des lieux, aux voix sourdes de la peur et aux ombres inquiétantes qui viennent tour à tour frapper à sa porte. De l’autre côté, Ric Dubois. Confronté lui aussi à la fureur de la montagne lorsque les orages de juillet éclatent, il doit lutter pour sauver sa peau pendant que les morts suspectes se multiplient autour de lui. Spectres et forces telluriques s’unissent dans une danse macabre dans Tempêtes».

 

3. Patrick Lessard chez Héliotrope noir: petite collection de romans noirs, l’auteur signe deux livres de celle-ci

73524559_1423173487837256_9187982550012788736_n
Source photo: La réserve

Excellence Poulet, c’est le livre parfait pour te donner envie d’en manger. On retrouve le proprio d’une garderie mort derrière le resto de poulet. On songe immédiatement à quelqu’un qui serait lié au salon de massage sur le même coin de rue. Portrait exact de Rosemont, on mène l’enquête avec Guy Papillon, qui établit sa base chez Excellence Poulet. Un roman noir humoristique parfait!

La danse de l’ours, ce sont de petits escrocs attachants qui organiseront un plan broche-à-foin lors du festival local, Festival de la Galette. «Étonnante histoire de cow-boys et d’Indiens, La danse de l’ours explore les berges marécageuses du lac Saint-Pierre et de la paranoïa».

 

4. Finalement, la collection trash: Les contes interdits

contesinterdits
Crédit photo : https://sophielit.ca/nouvelle.php?cat=2&id=532

En gardant les éléments principaux des contes de notre enfance, ces histoires sont revues avec du contenu complètement à l’opposé des histoires de princesses qui finissent bien. Plutôt que de vivre une idylle, la «version moderne de La petite sirène vous submergera dans les bas-fonds de la nature humaine et de l’horreur. Un conte d’espoir, de perdition, de déchéance, où sont exploités les plus bas instincts qui animent les hommes. Il faut parfois savoir accepter notre destin au risque de déclencher des évènements irréversibles».

13 contes sont ainsi réinventés, passant de Raiponce, La reine des neiges, Les trois petits cochons et même Peter Pan…

On connaît certainement les classiques québécois en matière d’horreur, de livres noirs, comme Patrick Sénécal ou Chrystine Brouillet. J’espère que ces quelques suggestions pourront vous faire découvrir d’autres supers auteurs de ce genre et que vous pourrez avoir quelques frissons littéraires!

On continue d’encourager les libraires indépendants de nos quartiers, joyeuse Halloween!

 

 

 

Alexe.

IMG_8858

Source photo: Pexels

Champagne & Confetti

Blogue mode, beauté, style de vie et développement.

À lire aussi...

Laisser un commentaire