Prise du gène de l’intensité!


ÉTATS D'ÂME, DÉVELOPPEMENT, Personnel, TEXTES DE S., x / lundi, décembre 24th, 2018

En un mot, tu te décris comment? Quelle est selon toi ta plus grande qualité, mais en même temps ton plus grand défaut? Moi c’est simple, je suis prise du gène de l’intensité. COMME DANS GENRE: JE SUIS FUCK*NG INTENSE. Parfois, j’en conviens, ça va d’être intense, d’autres fois, cristie que je me dis que les autres doivent trouver ça tough. Quand t’es content intense, ça se tient, mais quand t’es en taba**** intense, c’est un peu moins drôle, demande à mon entourage. Le hic en plus avec c’t’affaire là, tu peux pas juste être intense quand tu veux, tu l’es tout le temps pis forever. Criquet, criquet…

Parfois, quand je parle de ça avec les gens qui m’entourent, ça m’angoisse un peu. O.K., pas mal beaucoup. Perso, j’ai l’impression que y’a pas grand monde qui trouvent ça cute. JE DEAL VRAIMENT PAS BEN AVEC C’T’AFFAIRE LÀ. Entre toi et moi, le soir quand je me couche, je suis brûlée, ben raide (rires). Non mais t’sais, ça prend pas mal d’énergie pour me supporter l’intensité toute la journée. Disons que mentalement et physiquement, ça t’épuise un humain (rires, encore!).

Le beau de l’affaire (oui, y’a des avantages ;) – euh, laisse-moi te dire qu’avec le temps j’aurais vite abandonné le projet si c’était pas de ça), c’est que ça sert définitivement à quelque chose :D! O.K., y reste de PETITS (ahahaha, O.K. après je ris pus) ajustements, mais overall, j’assure. Mon chum, lui, dirait que c’est pas tout à fait au point, que voulez-vous, je dois encore parfois ajuster le dimmer, mais eille, du calme, j’y travaille!

Enfin bref, être intense, ça te fait te démarquer. Quand tu fais de quoi, ben tu te donnes à fond. Tu y mets du tiens, de la vie, ton approche est vivante et dynamique, pis le plus beau là-dedans, c’est que t’as jamais l’air à moitié mort, quand je suis à moitié morte, c’est l’inverse, c’est que ça va pas.

Être intense, ça donne l’heure juste! C’est cool pour ça! Pis au final, tu peux pas mentir à personne: what you see is what you get. Je m’excuse si au passage mon intensité en a brusqué quelques uns. Au début de l’âge adulte, c’était plus inquiétant mon affaire y parait, elle me l’a dit. Sur ce, si l’intensité t’as envahi le body, keep calm, un m’ment donné, tu finis tout doucement par l’accueillir!

S.

image1 (5)

Source photo: Unsplash

Publicités

Laisser un commentaire